Café littéraire: La DRLSO sous hypnose d’« un avenir strangulé » !

C’est la nouvelle littéraire qui a retenu l’attention des participants au Café Littéraire, tenu le 19 juin 2024, à la salle de conférence de la direction régionale pour le Littoral et le Sud-Ouest.

 

 

 

Il est 16h00 alors que les différents participants font leur arrivée pour honorer la 4ème édition de ce qui est considéré comme un bon plan du savoir culturel, la première en région. En vedette, Diane-Annie Tjomb, auteure et écrivaine, pour plonger une assemblée bibliophile constituée d’acteurs culturels, éducateurs et enseignants, au cœur de son monde psychique artistique. Au menu, trois morceaux choisis : « LIAA, Rencontre avec l’étrange »« Tuba, celle qui possède la Force », et « Matila O Duala 2021 », par la nouvelle « Un avenir Strangulé ».

 

 

 

La 4ème édition du café littéraire a débuté sous une marque de citoyenneté, une exécution fidèle et en chœur, de l’hymne national du Cameroun. Ensuite, le mot de bienvenue du directeur régional Jean Paul Biboum. Ce dernier a bien voulu rappeler à l’ensemble des participants, les aspirations du Directeur général Noël Alain Mekulu Mvondo Akame, dans la promotion de cette activité culturelle qui occupe une place de choix au puzzle de sa vision managériale. Le modérateur de l’édition, Rey Ndébi a fait le tour de fond en comble des productions écrites devant un parterre de 87 personnes très attentives et assoiffées de connaissances, après la présentation de la note de lecture de la critique littéraire Pauline Ongono. Ce qui aura planté le décors d’une longue séance de partage culturel. 

 

 

 

Deux heures auront suffi pour satisfaire la curiosité des bibliophiles présents dans la salle. Certains d’entre eux ont marqué leur solidarité pour l’art littéraire, en achetant une trentaine d’ouvrages, dédicacés de la plume de leur auteure, Diane Annie Tjomb. Tout en remerciant l’hôte et le public de leur présence, l’organisateur a encouragé particulièrement le personnel du Centre de prévoyance sociale de Makepe de par leur implication, tout en recommandant aux autres Centres de sa circonscription, de mettre sur pieds « les clubs de lecture », déjà en exécution au CPS Makepe. Ceci permettra d’assurer en permanence, l’épanouissement culturel des collaborateurs de la DRLSO. Une estimation dont le directeur régional accorde un point d’honneur. Avant la séance photo clôturant l’événement, les invités ont été sensibilisés sur l’assurance volontaire avec immatriculation immédiate.

 

C’est une édition d’une longue série de cafés littéraires qui s’achève, sous la satisfaction de tous, heureux d’y avoir participé et impatients d’y revenir.

 

 

 

 

 

 

 

 


Print