ANDJONGO Carla Paule

ANDJONGO Carla Paule

Website URL:

Coopération: CNPS-CVUC pour une meilleure couverture sociale des personnels des mairies et des communes

C’est l’objet de la convention de partenariat signée ce mercredi 02 juin 2021, entre la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale et les Communes et Villes Unies du Cameroun.

La salle du conseil d’administration de l'immeuble siège de la CNPS à Yaoundé, a servi de cadre à la signature d’une convention de partenariat entre la CNPS et les CVUC. Les documents paraphés ce mercredi par Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame et Augustin Tamba garantissent la couverture sociale des personnels et travailleurs dont l’activité gravite autour du processus de décentralisation initié par le Président de la République, son Excellence Paul BIYA.

De façon concrète, les deux institutions s’engagent à œuvrer conjointement dans le sens de la vulgarisation de la Sécurité sociale auprès des collectivités territoriales décentralisées.

La collaboration entre les deux institutions devra ainsi faciliter la vulgarisation des droits légitimes, la maitrise des formalités et procédures exigées par les textes en vigueur, autant que la vulgarisation des textes législatifs et réglementaires qui encadrent le système de sécurité sociale auprès de l’employé ou du personnel des collectivités territoriales décentralisées.

Bien plus, le partenariat CNPS-CVUC devrait permettre de vulgariser les obligations des employeurs et des assurés volontaires, mais aussi de faciliter l’échange des fichiers, documents et informations entre les collectivités territoriales décentralisées et les structures de rattachement de la CNPS.

Pour le top manager de la CNPS, l’offre de partenariat de l’association Communes et Villes Unies du Cameroun épouse bien les missions institutionnelles de l’organisme en charge de sécurité sociale. « La CNPS a toujours tendu la main aux employeurs en difficulté et particulièrement à ceux des collectivités territoriales décentralisées que sont les communes et communautés urbaines. Nous restons disponibles et prêts à accompagner les communes et communautés urbaines qui le souhaitent dans la gestion de leurs difficultés en vue de garantir le service des prestations sociales dues à leurs personnels et à leurs ayants droit pour peu que ces entités respectent leurs engagements vis-à-vis de l’organisme ».

Le président de l’association CVUC quant à lui a tenu à exprimer sa profonde gratitude à monsieur le Directeur Général de la CNPS. « je tiens à remercier le Directeur Général de la CNPS pour sa main tendue et pour les actions antérieures à cette convention de partenariat. Lesquelles actions ont pu faire bénéficier aux communes et villes en général et aux collectivités du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en particulier, des facilités de payement et des remises gracieuses de majoration et des pénalités de retard importantes. Il s’agit là d’actions concrètes d’accompagnement de la CNPS qui soulage considérablement le poids de la dette et qui donne un souffle nouveau à la trésorerie communale, utile à la réalisation des projets. Ceci dans le but d’améliorer les conditions et le cadre de vie des populations ».

Le partenariat de ce 02 juin rentre dans la continuité de l’action de la CNPS en faveur des collectivités territoriales décentralisées. « En effet, plus de la moitié des 380 communes et communautés urbaines du Cameroun ont déjà bénéficié des facilités de paiement octroyées par l’organisme. La CNPS accorde également un moratoire et un échelonnement sur une durée relativement longue aux communes pour alléger le poids de leurs trésoreries. Avec la convention actuelle, nous allons non seulement consolider ces dispositifs mais surtout les amplifier. » explique le Directeur Général.

Un certificat de satisfaction a été délivré au Directeur Général de la CNPS pour ses diverses facilitations vis-à-vis des collectivités territoriales décentralisées.

Le présent partenariat entre la CNPS et les CVUC, devra donc profiter à l’ensemble des travailleurs des mairies et des communes du Cameroun. Quoi de plus beau pour une meilleure couverture sociale au Cameroun.

 

« Nous avons adopté la digitalisation pour faciliter la vie de nos clients »

Le Directeur général de la Caisse nationale de Prévoyance sociale a présenté le 19 mai 2021 au Yaoundé Hilton Hôtel, l’impact du développement de la téléphonie mobile sur la qualité de l’offre de services de l'organisme dont il a la charge.

« Téléphonie Mobile au Cameroun 20 après : bilan, enjeux et perspectives pour un Cameroun émergent en 2035 ». C’est le thème général des activités marquant les 20 ans de la téléphonie mobile au Cameroun. Une série d’activités a été organisée à cet effet par Opportunities In Africa dont des conférences sur l’impact du téléphone mobile dans l’administration Publique. C’est dans ce cadre que le Directeur général a participé aux échanges du panel 7 autour du thème « téléphonie mobile, support du digital, développement du E-services et lutte contre le Covid-19 ». Il a, pendant plus de 20 minutes, éclairé les participants sur la transition numérique amorcée à la CNPS longtemps avant le début de la pandémie à coronavirus.

 cammob4

« C’est vrai que le Covid-19 a été le signe déclencheur des projets de digitalisation des services dans des nombreux pays, mais la CNPS du Cameroun n’a pas attendu la survenance de cette pandémie pour se mettre à la digitalisation. Dès son plan stratégique 2008-2012, elle a lancé un vaste chantier de digitalisation de ses services accessibles par terminal numérique.  Cela permet donc l’autonomie des clients » a-t-il déclaré.

 «Aujourd’hui, les employeurs font la télédéclaration de leurs personnels et des salaires en ligne, sans se déplacer. Tout le monde a désormais la possibilité de s’immatriculer en ligne, sans se présenter à la CNPS.

En matière de recouvrement des cotisations sociales, les employeurs peuvent payer, par mobile money, en plus du virement classique bancaire. En effet, tout peut se payer en ligne et à tout moment, même pendant les longs weekends. Les allocations familiales sont aussi payées mensuellement par mobile money. »

 

Et d’ajouter : « Ces innovations ont permis à la CNPS d’être labellisée à l’international. Nous sommes la seule caisse d’Afrique francophone, anglophone, arabophone à être reconnu par l’AISS d’un label qualité de services depuis 2017 et « bonne gouvernance » en 2019. Le label « Qualité des services » vient d’ailleurs d’être renouvelé pour 3 ans ».

cammob3

De son intervention, il ressort que les apports de la digitalisation dans la lutte contre le Covid-19, ont permis d’assurer la santé du personnel dont il a la charge, tout de suite après l’édiction des mesures gouvernementales. « Nous avons mis 50% de nos personnels en télé travail, car nous y étions préparés.Ils pouvaient donc travailler, sans que nos clients ne sachent comment leurs dossiers ont été traités. Ce qui a permis de protéger nos clients, qui en même temps ont économisé du temps et de l’argent.», a-t-il ajouté.

 

Le Directeur général a clôturé son propos en répondant aux questions des participants sur l’avenir des E-services offerts par la CNPS. « Nous avons opté pour la digitalisation pour faciliter la vie de nos clients. Actuellement le processus de digitalisation de la CNPS est rendu à 90%. L’objectif est d’atteindre les 100% dès 2022, soit zéro papier. D’ici là tout se fera de façon numérique avec l’aide de l’intelligence artificielle. Pour les personnes du 3ème âge, nous privilégions le numérique. Toutefois, pour tous ceux qui ne seront pas capable d’utiliser nos terminaux digitaux, nos guichets resterons ouverts » a-t-il expliqué.

 

La crise sanitaire, bien que présente et menaçante, n’a pu freiner la CNPS, dans la continuation de son vaste chantier « de digitalisation de ses services.

 

 

Subscribe to this RSS feed