ANDJONGO Carla Paule

ANDJONGO Carla Paule

Website URL:

Atelier de concertation sur le recouvrement des cotisations sociales

"Le fait de ne pas payer les cotisations sociales entraîne la non prise en charge d’un grand nombre d’assurés sociaux"

La  Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) a organisé le 17 septembre 2020, une concertation sur le recouvrement des cotisations sociales, en présence des partenaires sociaux dont les organisations d’employeurs, de travailleurs, les entreprises et la société civile.

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale a organisé le 17 septembre dernier à Douala, un atelier sur le recouvrement des cotisations sociales, en vue de construire une plateforme de collaboration avec ses clients; de poursuivre la sensibilisation sur les e-services proposés par la CNPS pour limiter les contacts humains et simplifier les procédures ; d'améliorer la compréhension des concepts clés en matière de recouvrement et de prestations sociales ; d'identifier les principaux facteurs qui favorisent l’erreur, l’évasion sociale et la fraude; et surtout de consolider la confiance entre les différents acteurs. Ce séminaire s'est déroulé sous forme de présentations thématiques et d’échanges. Il était constitué d'une communication introductive et des communications libres sur l’objectif central.

Au cours de sa communication introductive, le Directeur Général de la CNPS, a fait un état des lieux de la dette sociale des employeurs. Selon Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, Directeur Général de la CNPS, qui a ouvert ces assises, "Le fait de ne pas payer les cotisations sociales entraîne la non prise en charge d’un grand nombre d’assurés sociaux, des travailleurs, notamment dans les prestations sociales que nous servons. Nous avons quasiment 16000 assurés sociaux que nous ne pouvons pas prendre en charge du fait que leurs employeurs sont lourdement endettés  auprès de la CNPS ".  Et d'ajouter " Aujourd’hui, la situation s’est tellement dégradée  que seulement le quart d’entreprises sont en règle. 7000 sur 30000  entreprises sont en règle... Nous pouvons noter que 81% des entreprises d’au moins de 6 salariés sont endettées. 15% des entreprises de 6 à 20 salariés sont endettées, 3,2%  des entreprises de 21 à 100 sont endettées, 0,2%  de dettes pour des entreprises de plus de 100 salariés.'Par ailleurs, il a rappelé que l’absence de contrôle ou la suspension ou encore l’annulation serait assimilable à une espèce de politique de l’Autriche, parce que cela n’efface pas la dette. Au contraire, ça pourrait plutôt aggraver la situation. En effet, plus on la reporte, plus on l’accumule, plus cela cause des problèmes de trésorerie aux entreprises.

Le déroulement des travaux a permis de s'appesantir sur le recouvrement de créances arriérées et sur la prévention des nouvelles dettes. Les exposés présentés à cette occasion par le GICAM, l'ECAM, et la CSTC (Centrale syndicale des travailleurs du Cameroun), suivis des discussions menées en atelier, ont permis à tous les participants d'avoir la même compréhension de la non prise en charge des assurés sociaux rattachés aux employeurs débiteurs. Comme l'a affirmé Daniel Claude Abate, président du MECAM, "c’est une initiative que nous, au niveau du Mecam avons beaucoup apprécié, parce qu’il est de bon ton que les partenaires sociaux se rencontrent et discutent quelques soient les occasions. Je pense que la CNPS, dont l’importance du rôle et des missions ne sont plus à démonter dans ce qui est de l’assurance sociale dans notre pays, a eu cette heureuse initiative d’organiser cette concertation et donc nous nous en félicitons".

Au terme des échanges fructueux, les participants ont formulé des recommandations, afin d'assurer la prévention de nouvelles dettes liées aux cotisations sociales.



Lutte contre le coronavirus: Dépistage massif des personnels CNPS

Une campagne de dépistage de la Covid-19 a été lancée le lundi 31 juillet 2020. L’objectif est de détecter d’éventuels foyers dormants et de permettre aux personnels d’être testés.

 

Depuis le lundi 31 août 2020, les équipes de « testing mobile COVID-19 » de la Délégation régionale de la Santé publique pour le Centre, ont commencé à séjourner dans les structures de la CNPS de la ville de Yaoundé, pour un dépistage gratuit et sans rendez-vous. Lundi dernier, près de 250 tests PCR – donc par voie nasale, permettant de savoir en 20 minutes si la personne est porteuse du virus au moment du test – ont été réalisés par les professionnels de santé. Dont aucun ne s’est avéré positif.

CAPMAGNE2

L’objectif de cette opération de dépistage, est d’identifier d’éventuels foyers dormants, avec des personnes qui seraient positives mais asymptomatiques, de permettre au personnel CNPS d’avoir accès aux tests PCR alors qu’elle ne serait pas forcément allée voir son médecin pour pouvoir être testée car se sentant sans symptômes, et enfin de s’assurer que le virus circule moins.

 

Selon Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, Directeur Général de la CNPS «Je pense que c’est très important de faire cette campagne pour éviter que l’épidémie recommence ».

 

Les agents CNPS ont en tout cas répondu présents au dépistage. Alors que ces journées permettent généralement de tester 200 personnes, environ 250 l’ont été à la direction générale le 31 juillet 2020, soit le nombre maximal possible. «Je n’ai aucun symptôme mais je fais régulièrement mes courses dans les marchés»,confie Javea Nalova avant de rejoindre la file d’attente.

CAMPAGNE4

Monsieur Sabehiam Michel, souhaitait également être « rassuré », d’autant plus qu’il a fait un déplacement hors de la ville au cours du mois d'août dernier : «C’est pour savoir si je suis porteur ou non du Coronavirus ».

La campagne se poursuit, et cela sur toute l’étendue des structures CNPS de la ville de Yaoundé et des autres régions.

Paiement des pensions: L’augmentation de 20% est effective

Depuis ce lundi 24 aout matin, les pensionnés de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale reçoivent leurs pensions revalorisées de 20% comme prévu par le top management de la CNPS sur instruction du Président de la République.

« Je viens de sortir de la banque et j’ai effectivement pu prendre ma pension avec une augmentation de 20%. C’est une très bonne nouvelle pour nous les retraités parce qu’avant cela, on attendait jusqu’au 05 du mois. Plus encore nous bénéficions de la revalorisation de nos pensions » affirme papa Moise BAMA.

pensions1aout

Comme lui, des milliers d’autres pensionnés de la Caisse nationale de Prévoyance sociale sont passés à la caisse dès lundi 24 août 2020. La satisfaction était perceptible chez ces personnes âgées. Un soulagement, qu’ils savent devoir au Directeur général de la CNPS. « C’était un plaisir pour moi de voir ma pension augmentée de 20% au guichet aujourd’hui et de savoir que je jeux toucher ma pension le 24 de chaque mois. Je profite de cette occasion pour adresser mes sincères remerciement au Président de la République Paul BIYA et au Directeur général de la CNPS qui font le maximum pour l’amélioration des conditions de vie des camerounais » déclare avec enthousiasme papa NGASSIFO.

pensions2aout

Le constat est le même à Douala, la capitale économique « j’ai remarqué que l’augmentation de 20% dont on parlait à la télé est effective sur ma pension. Nous sommes agréablement surpris parce ce que nous n’étions pas certains que cette promesse du Chef de l’Etat serait concrète de sitôt. Aujourd’hui nous ne pouvons qu’être contents. Au top management de la CNPS, je leur adresse mes sincères félicitations pour le bon travail et cela doit continuer » affirme papa ABEGA.

Il faut donc préciser que l’augmentation de 20% des pensions ne concerne que les anciens pensionnés qui n’avaient pas bénéficié du décret de 2016.

Samira Hamadou, stagiaire/journaliste

Paiement des pensions: L’augmentation de 20% est effective

Depuis ce lundi 24 aout matin, les pensionnés de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale reçoivent leurs pensions revalorisées de 20% comme prévu par le top management de la CNPS sur instruction du Président de la République.

 

« Je viens de sortir de la banque et j’ai effectivement pu prendre ma pension avec une augmentation de 20%. C’est une très bonne nouvelle pour nous les retraités parce qu’avant cela, on attendait jusqu’au 05 du mois. Plus encore nous bénéficions de la revalorisation de nos pensions » affirme papa Moise BAMA.

Comme lui, des milliers d’autres pensionnés de la Caisse nationale de Prévoyance sociale sont passés à la caisse dès lundi 24 août 2020. La satisfaction était perceptible chez ces personnes âgées. Un soulagement, qu’ils savent devoir au Directeur général de la CNPS. « C’était un plaisir pour moi de voir ma pension augmentée de 20% au guichet aujourd’hui et de savoir que je jeux toucher ma pension le 24 de chaque mois. Je profite de cette occasion pour adresser mes sincères remerciement au Président de la République Paul BIYA et au Directeur général de la CNPS qui font le maximum pour l’amélioration des conditions de vie des camerounais » déclare avec enthousiasme papa NGASSIFO.

Le constat est le même à Douala, la capitale économique « j’ai remarqué que l’augmentation de 20% dont on parlait à la télé est effective sur ma pension. Nous sommes agréablement surpris parce ce que nous n’étions pas certains que cette promesse du Chef de l’Etat serait concrète de sitôt. Aujourd’hui nous ne pouvons qu’être contents. Au top management de la CNPS, je leur adresse mes sincères félicitations pour le bon travail et cela doit continuer» affirme papa ABEGA.

Il faut donc préciser que l’augmentation de 20% des pensions ne concerne que les anciens pensionnés qui n’avaient pas bénéficié du décret de 2016.

Samira Hamadou, stagiaire/journaliste

Subscribe to this RSS feed