BISSA

BISSA

DRLSO/CNPS: 27 nouveaux agents de poursuites prêtent serment

La nouvelle cuvée de spécialistes du recouvrement forcé des cotisations sociales a satisfait au rituel de la prestation de serment qu’exige la fonction, le mercredi, 16 juin 2021.

Dès 7h30, parents, conjoints, amis et enfants des 27 cadres et chefs de centres de la direction régionale du Littoral et du Sud-Ouest (DRLSO), venus prêter serment en qualité de nouveaux agents de poursuites et d’exécutions forcées, étaient présents à l’esplanade du Tribunal de première instance de Bonanjo. Sur les escaliers menant à la salle d’audience, le chef de centre de Douala-Bonanjo, Béatrice Saïda, a tenu à saluer l’initiative du top-management : « C’est l’occasion de remercier la haute hiérarchie pour cette autre marque de confiance, nous permettant de contribuer plus efficacement au recouvrement des créances ».

L’audience civile solennelle quant à elle, a commencé à 10h, sous la conduite du président du Tribunal de première instance de Bonanjo, qu’accompagnaient le procureur de la République et un greffier, pour une durée de 45 minutes.

SERMENT2

Les attentes ont été rappelées à chacun des nouveaux agents de poursuite et d’exécutions forcées des créances de sécurité sociale, et donc, porteurs des contraintes délivrées par l'organisme, dans le cadre du recouvrement forcé des cotisations sociales. Afin que nul n’en ignore. Ils ont désormais la qualité, au nom du directeur général de la CNPS, pour l'accomplissement de tout acte prescrit par la loi, à l’instar de la notification des avis de mise en recouvrement, des avis de mise en demeure, des rapports de contrôle, la signification des contraintes et de tous les actes de procédure nécessaires pour leur exécution, tout comme le recouvrement des titres impayés.

SERMENT1

De quoi amener Herminette Yatchou, de la nouvelle cuvée des agents de poursuites et d’exécution forcées, à « redoubler d’ardeur au travail, pour l’atteinte des résultats, dans le professionnalisme et le strict respect des procédures ». Le DRLSO, Jean Paul Biboum, quant à lui, est très optimiste : « Cette nouvelle  cuvée, constituée d'expertises diversifiées, viendra combler définitivement l'insuffisance en acteurs techniques opérationnels, tout en contribuant à l'intensification des actions en recouvrement forcé et encaissement des recettes auprès des employeurs,  dont la dette tourne autour de 101 milliards de F CFA à la DRLSO, dont 20% seulement encadrée par un moratoire, et également les  travailleurs et clients inactifs débiteurs des prestations sociales indûment perçues de l'ordre de 200 millions F CFA ».

Après le fameux « Je le jure », les promus doivent maintenant travailler avec discrétion,probité, intégrité et efficacité. Pour ne pas être exposés à de lourdes sanctions, en cas de malversations financières ou de manœuvres interdites par les procédures.

Mouvement sportif de la CNPS: du football pour célébrer les retraités

Un match de gala a été organisé en l’honneur des ex-agents de la CNPS samedi dernier, au stade de la GP d’Obili, à Yaoundé.

Il est 9h30 lorsque l’arbitre siffle le coup d’envoi de la rencontre opposant les deux équipes A et B constituées à la fois des personnels actifs et des anciens travailleurs de l’organisme, admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Une véritable mobilisation du mouvement sportif de la CNPS pour dire un au revoir des plus chaleureux à ceux-là qui ont servi la République, en étant rompus à la tâche vis-à-vis de l’institution de sécurité sociale.

Sur le stade on pouvait apercevoir des ex-gloires de prévoyance FC telles que Jérôme Mabom, Sylvestre Etsombo et d’autres non moins prestigieux comme Jules Armand Hodieb, Patrice Belibi et Jean Valin Mendouga, capitaine de l’équipe B en maillots blancs. Tous retraités, mais toujours aussi en jambe. L’émotion était au rendez-vous. « C’est une belle rencontre qu’il faut saluer et encourager. Cette rencontre a permis les retrouvailles entre les anciens et ceux que nous avons laissé dans la maison. Le mouvement sportif de la CNPS est un instant de communion et de partage », a relevéJules Armand Hodieb. Et Dinalo d’ajouter : « La rencontre a été au niveau des personnes qui ont participé, c’est-à-dire les gens d’un certain âge. Nous nous-sommes fait plaisir, surtout que c’était à l’honneur de nos petits frères qui nous retrouvent dans notre retraite. Nous sommes vraiment heureux et souhaitons que les pareilles occasions se multiplient, que chaque fois qu’un partenaire prend sa retraite, qu’on lui fasse honneur de la sorte ».

Matchretrait2

Le match s’est soldé sur un score de 5 buts à 3, en faveur de l’équipe A, avec des buts marqués par Michel Ngaffi (DAG), Jean Rémy Tual, Serges Branco Nemekou pour l’équipe en blanc et Esaïe Eneut (CPS Nanga Eboko), de Robert Kone Sim (DSI) et de Michel Eric Ava (DACI) pour l’équipe en bleu. A en croire le top manager, le score n’était pas plus important que la cause des retrouvailles. « Ce type de rencontre nous satisfaits, d’autant plus que non seulement cela nous permet de redire un au revoir gracieux, agréable, bienveillant à ceux qui partent à la retraite. C’est aussi une occasion de nous détendre, de nous amuser et de faire un football sans trop de pression, donc agréable à voir », a-t-il dit.

Matchretrait3

Tout en les remerciant pour leur loyauté et les efforts consentis pour l’avancée de la sécurité sociale au Cameroun, il a ajouté à l’endroit de ceux qui restent : « Ce que l’on sème on le récolte toujours car vous savez qu’il n’est pas facile de prendre sa retraite à la CNPS. Beaucoup partent avant l’âge de la retraite dès lors qu’ils ne respectent pas les principes que nous édictons. Ceux-ci partent paisiblement à la retraite, avec tous les honneurs, avec l’amour, l’appréciation et l’affection de tous leurs collègues qui ont eu tant de plaisir à être avec eux pendant leur carrière. Ils sont un exemple pour ceux qui restent ».

Matchretrait4

Cette belle célébration s’est achevée avec la remise des trophées, dans une ambiance conviviale et mémorable. Bon vent à vous les anciens !

POINT SUR LE CORONA VIRUS AU CAMEROUN: Statistiques au 19 mai 2021

L’HEURE EST GRAVE. VIGILANCE !!!

La situation nous interpelle à plus de discipline

PROTEGEONS NOUS ET PORTONS NOS MASQUES

  1. 1.Evolution épidémiologique de la pandémie

Statistique au 19 mai 2021

Dans le monde*: 192 pays touchés, 163 312 429 cas confirmés, 95 819 195 guéris et 3 386 825 décès,

Taux de létalité : 2,1%

En Afrique*: 53 pays touchés, 4 701 231 cas confirmés, 4 251 232 guéris et 126 610 décès, Taux de létalité : 2,7%

Sources : OMS

Au Cameroun*:

  • 77 982 cas confirmés ·

1270 décès ·

72 926 personnes guéries (93,5%)

  • 46 173 personnes vaccinées dont 13 278 personnels de santé
  • 178/190 districts de santé ont débuté la vaccination
  • 2 664 personnels de santé infectés dont 39 décès
  • 403 femmes enceintes infectées dont 5 décès
  • 190/190 districts de santé affectés (100%)
  • 3 786 cas actifs
  • 150 hospitalisés dont 41 sous oxygène
  • Taux de létalité : 1,6%
  • Taux de sévérité : 1,1%

Source : Centre de Coordination des opérations d’Urgence de Santé Publique

www.covid19.minsante.cm

Tweets : MINSANTE

Dr MANAOUDA MALACHIE

  1. 2.Centres agréés de traitement et centres d’isolement
Villes Centres

YAOUNDE

  • Hôpital Central
  • Hôpital Général
  • Centre de santé intégré de Simbock
  • Centre médical d’arrondissement d’Ahala
  • Centre de santé intégré d’Ekounou
  • Centre médical d’arrondissement d’Oyomabang
  • Centre International de recherche Chantal Biya (CIRCB)
  • Infirmeries de la délégation générale à la sureté nationale et du ministère de la défense
  • Ancien bâtiment super marché Orca à Mvog- Mbi
DOUALA
  • Hôpital Laquintinie
  • Camp des logements sociaux de Yassa,
  • annexe de l’hôpital Laquintinie
BERTOUA
  • Hôpital régional de Bertoua 
  • Annexe à l’hôpital de Bertoua situé à Mandjou 
EBOLOWA
  • Hôpital régional d’Ebolowa
BAFOUSSAM
  • Hôpital régional de Bafoussam
  1. 3.Centres de dépistage rapide
Villes Centres

YAOUNDE

  • Hôpital Jamot
  • Hôpital gynéco obstétrique de Yaoundé
  • Centre Hospitalier d’Essos
  • Hôpital de district d’Olembe
  • Hopital de District de Mvog ada
  • CMA d’Elig Essono CMA de Nkolmesseng
  • CSI d’Abom
  • CSI d’Emana
  • Centre Médical le Jourdain
  • Centre Médical de bastos
  • Centre Médical la Cathédrale
  • Clinique Fouda
  • Centre Médical mont calvaire
  • Centre Médical marie reine d’étourdi
  • Hope service clinic
  • Fondation mère martine
  • Centre Médical sainte Thérèse
  • Polyclinique du palais
  • Hôpital Afrique futur Deo gracias
  • Centre Médical des sapeurs-pompiers
DOUALA
  • Hôpital Laquintinie
BERTOUA
  • Référence HR Bertoua
EBOLOWA
  • Hôpital régional d’Ebolowa
BAFOUSSAM
  • Centre spécial de KOUEKONG
GAROUA
  • Centre Pasteur
BAMENDA
  • TB labotary
  • Tous les hôpitaux de district du Pays
 
  1. 4.Numéros utiles
  • 1510
  • 677899369
  • 677894364
  • 677897644
  • 677900157
Subscribe to this RSS feed