×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Humanitaire : un geste en faveur du centre Béthanie-viacam

Le centre qui héberge des personnes âgées abandonnées par leurs familles, a reçu d’importants dons des personnels de la DFP et du DC de la CNPS, le vendredi 30 décembre 2014. En présence du directeur général de la CNPS et du sous préfet de Yaoundé 5.

Chose promise chose due. Grâce à l’association des personnels de la direction des Finances et du Patrimoine et du département de la Comptabilité de la CNPS, le vendredi 30 décembre 2014 était jour d’allégresse et de joie au centre Béthanie-Viacam de Nkol-Messeng à Yaoundé.

Après avoir réhabilité la toiture délabrée du bâtiment à un niveau du centre et finalisé la construction de nouvelles toilettes modernes, l’association DFP-DC/CNPS est venue le 30 décembre 2014, son jour humanitaire annuel, pour offrir aux 16 pensionnés de Béthanie-Viacam des vêtements, des aliments et des produits d’entretien. Sous le regard heureux du plus âgé des bénéficiaires (101 ans). Pour la porte-parole de l’association, le directeur des Finances et du Patrimoine Hortense Asim Abisone, « ces dons sont le fruit des contributions individuelles des collègues, et c’est un honneur d’aider ces parents qui devraient être pour la jeunesse une source de sagesse ; ils ne méritent pas d’être abandonnés à eux-mêmes ! Nous disons aussi merci au Directeur général pour le soutien constant dans le cadre des aides sociales ».

La sœur Lucie qui a accueilli la délégation de la CNPS - en compagnie de la fondatrice Julienne Gertrude Avouzoa, âgée de 84 ans - a manifesté sa reconnaissance en ces termes : «En bons samaritains, vous avez redonné vie à nos bâtiments et nos toilettes. Merci pour cette attention particulière. A tous et à chacun, nous disons merci». Et, sachant toujours compter sur la charité des responsables de la CNPS, la sœur Lucie n’a pas hésité à préciser que « quelques travaux sont encore nécessaires». Un appel qui n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. « N’ayez pas peur, nous sommes-là, nous serons toujours là pour vous aider individuellement, collectivement et par la CNPS. Et pour vous accompagner dans l’acte charitable, je vous annonce que nous allons électrifier ce bâtiment réhabilité et mettre des fenêtres », a rassuré le Directeur général de la CNPS, sous des applaudissements nourris.

La visite des salles a laissé voir des personnes âgées abandonnées par leurs proches, qui retrouvent le sourire auprès de cette autre vieille dame. Ce centre social a encore besoin de la charité d’êtres humains sensibles.

Last modified onmardi, 19 juin 2018 16:14

1 comment

  • Joséphine Ngono
    Joséphine Ngono mercredi 22 janvier 2020 18:08 Comment Link

    Bonjour
    Je me permets de vous contacter par ce que je suis à la recherche d'une place d'hébergement pour mon frère, âgé de 57 ans, victime d'un AVC le 10/01/2020.
    Célibataire sans enfants, il se trouve actuellement à l'hôpital général de Yaoundé. Il en ressortira extrêmement fatigué et a perdu l'usage de la parole pour le moment.
    Je vous prie de bien vouloir lui accorder une place s'il vous plaît.
    Joséphine Ngono

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.