Lutte contre le COVID-19 : Conseils utiles aux familles

Featured Lutte contre le COVID-19 : Conseils utiles aux familles

Le Coronavirus est une réalité, protégeons-nous, protégeons nos proches, protégeons les autres. Les mesures barrières de lutte contre le COVID 19, pour être efficaces au niveau national doivent commencer au niveau individuel, familial et communautaire.

Sans notre adhésion à tous, l’efficacité des mesures gouvernementales risque fort d’être mise à rude épreuve. Les systèmes de santé de plusieurs pays riches ont été et continuent d’être débordés. L’Afrique n’a pas les moyens matériels de faire face à cette pandémie sans notre implication à tous. La Chine a réussi grâce à la discipline de son peuple. Nous pouvons aussi le faire grâce à nos capacités de résilience et à notre engagement à tous.

Quelques recommandations de base

a) Suivre les recommandations des autorités sanitaires et être à l’écoute des nouvelles informations émanant d’eux sans sombrer dans la psychose, ni banaliser cette maladie. En effet, chaque pays a un tableau épidémiologique différent qui évolue vite de jour en jour. Les recommandations devront aussi évoluer en fonction de la connaissance que nous aurons de l’évolution de la pandémie.

b) Plus que jamais, c’est l’occasion de beaucoup DORMIR et FAIRE des SIESTES, le stress et la fatigue n’aident pas le système immunitaire à défendre votre corps convenablement.

c) Eviter de se gaver des informations alarmantes à la télévision, la radio et les réseaux sociaux qui peuvent augmenter le stress. Faire un peu d’exercices physiques même confiné à la maison et pourquoi pas de la méditation pour déstresser.

d) Sortir des fausses idées que cette maladie ne touche que les blancs où qu’elle épargnera l’Afrique par miracle. Prenons cette maladie avec sérieux et arrêtons de minimiser les risques pour les noirs. 

LES GESTES BARRIERES

SE CONFINER

C’est le meilleur moyen de limiter les contacts et protéger des vies. Même à la maison, surtout quand la concession contient plusieurs familles et ménages, il faut limiter les contacts et garder une distance de 1,5 m environ avec les autres personnes à défaut, porter les masques. Parler normalement sans crier car les gouttelettes de salives peuvent être projetées plus loin en toussant, en éternuant ou en parlant fort.

  • A chaque famille d’adapter son confinement, mais il est obligatoire pour freiner la propagation de la maladie. Pour les courses ou dans les concessions à forte densité humaine (plus de 10), porter systématiquement les masques même en tissu pour réduire le plus possible l’exposition aux gouttelettes de salive. Changer les masques toutes les 3h car au bout d’un moment, ils sont saturés de particules. Pour les masques en tissu, lavez-les dans de l’eau bouillante avec du savon (plus de 10 mn de trempage), sinon les tremper dans de l’eau avec un peu de Javel pendant 30 mn avant de les sécher.
  • Aider les enfants à faire face au stress suite au confinement durant la flambée de la maladie à coronavirus (COVID 19). Expliquer les enjeux aux enfants avec des mots simples et contrôler leur assimilation sans les traumatiser. Ils doivent adopter définitivement de bonnes pratiques.

HYGIENE DOMESTIQUE ET CORPORELLE

Les mains ne sont pas les seules à véhiculer les virus. En Afrique, les soignants communiquent beaucoup sur les maladies des mains sales (gastro-entérites, choléra, fièvre typhoïde etc…), mais les virus peuvent aussi se rependre dans la nature via les crachats, les postillons, les selles, etc. A la maison, plus que jamais, l’hygiène corporelle et domestique doivent être soignées (adultes comme enfants) pour vaincre cette pandémie. Les adultes doivent montrer l’exemple :

  • Les toilettes sont des lieux aussi par excellence d’infections. Si vous avez des toilettes modernes, il faut les désinfecter régulièrement, tous les matins et tous les soirs. Pour les toilettes traditionnelles à la turque, il faut avoir un dispositif pour y pulvériser de l’eau de javel de temps en temps.
  • Toujours laver les mains en sortant des toilettes avec du savon, au moins pendant 20 secondes et idéalement pendant une minute en frottant toutes les surfaces de la main y compris les ongles.
  • Du fait de l’hygiène publique assez sommaire, il est plus prudent que les chaussures de la rue et de la parcelle, n’entrent pas dans la maison, surtout que le virus peut survivre plusieurs heures sur les semelles. On peut tremper les semelles dans une serpillère imbibée d’eau de javel à l’entrée de la maison, à cet effet.
  • Eviter de toucher les murs des maisons, les rampes d’escalier.
  • Désinfecter tout dans la maison une fois par jour au moins, sols, poignées de portes et fenêtres, clés, interrupteurs, téléphones, les rampes d’escalier, etc. avec de l’eau javellisée.
  • En revenant des courses, trempez immédiatement tous vos vêtements dans la bassine ou la machine pour les laver sans toucher les enfants ou faire les repas. L’avez-vous à l’eau savonneuse.
  • Les courses doivent être déballées et les emballages jetés dans une poubelle fermée pour être détruits. Tous les légumes frais y compris les fruits doivent être lavés au permanganate ou à l’eau javellisée avant d’être rangés au frigo et au congélateur.
  • Privilégier des nourritures bouillies car la cuisson détruit le virus.

INDIVIDUELLEMENT

 

  • Se laver très régulièrement les mains à l’eau courante et au savon, sinon à la solution hydro alcoolique, chaque fois qu’on le peut.
  • Laver les enfants les plus petits tous les matins et tous les soirs au savon et changer leurs vêtements tous les jours.
  • Tousser ou éternuer dans le pli du coude ou dans un mouchoir jetable.
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et jeter le dans une poubelle couverte, à l’abri des enfants et brûler le tout, tous les soirs. Si c’est un mouchoir en tissu, le laver chaque soir, avec les mêmes précautions que celles données pour les masques.
  • Saluer sans se serrer les mains, ni des embrassades, ni coup de tête à la congolaise.
  • Garder les distances sociales (de 1,5 à 2 m).
  • Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.
  • Limiter les contacts directs et indirects (via les objets) même quand c’est en famille et dans les concessions.
  • Porter un masque quand on vit avec des personnes fragiles et leur faire porter aussi des masques (personnes âgées, hypertendues, diabétiques, cancéreux, obèses, femmes enceintes…).
  • Porter systématiquement un masque et des gants quand vous sortez même si ce sont des masques de fortune en tissu. En effet, toute personne même sans signes claires de maladie peut être porteuse de virus. En portant le masque et en appliquant les gestes barrières, on évite de se contaminer et de contaminer les autres.
  • COLLECTIVEMENT
  • Cette maladie sera vaincue seulement si nous restons solidaires les uns des autres. Ne pas se contaminer et ne pas contaminer les autres, doivent rester les maîtres-mots. La propreté est une affaire de tous. Il faut donc agir ensemble pour protéger chaque individu. Pour cela :
  • Jeter les mouchoirs ou les masques n’importe où est un acte d’incivisme. Gardons en tête que le virus peut survivre jusqu’à plusieurs jours sur les surfaces.
  • Eviter de faire ses besoins dans la nature, les selles peuvent contaminer l’environnement.
  • Réduire drastiquement le nombre de personnes dans les veillées et maintenir un espace d’au moins 1,5 m entre les personnes. Le masque est recommandé pour tous dans les veillées.
  • Respecter les consignes des enterrements en réduisant au maximum le nombre de participants (uniquement la famille proche, 10 à 20 personnes maximum), en respectant les distances et en portant les masques.
  • Pour les prières, c’est l’occasion d’expérimenter la prière, seul et en famille. Si vous voulez garder vos groupes de prières, c’est l’occasion d’utiliser vos réseaux sociaux.
  • Eviter les réunions, les tontines… de plus de 10 personnes, dans le respect des recommandations des pouvoirs publics ; masque pour tous.
  • Respecter les consignes de mariage en réduisant au maximum le nombre de participants à la cérémonie et à la réception (uniquement la famille proche, 05 à 10 personnes maximum en fonction de la taille de la salle), en respectant les distances et en portant les masques chaque fois que cela est possible.
  • Ecarter momentanément les pratiques traditionnelles susceptibles de transmettre le virus.

TOUS ENSEMBLE NOUS VAINCRONS LE COVID 19

Last modified onlundi, 27 avril 2020 09:58

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.