Littoral et Sud-Ouest: Les nouveaux chefs de centre installés !

Le nouveau directeur régional du Littoral et du Sud-Ouest, Jean-Paul Biboum, a procédé à l’installation des nouveaux chefs de structures relevant de sa zone de compétence.

bjoo

Depuis la publication de la résolution n°78/2019/PCA du 06 décembre 2019 et la décision n°1565/19/DG/CNPS du 09 décembre 2019, il y a eu du changement à la tête des structures centrales et extérieures de la CNPS. Tout fraichement installé le vendredi 13 décembre suivant, Jean-Paul Biboum, a procédé dès le lundi 17 décembre 2019 à l’installation des nouveaux responsables, dans chaque structure de la ville de la capitale économique du Cameroun. C’est ainsi qu’au sortir de la CDL, il a présidé les cérémonies de passation de services à Bonabéri, Makèpè, Bassa, au Secteur informel de Douala, puis à Akwa et Bonanjo, dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

beri

A chaque fois, le manager de proximité a d’abord félicité les responsables sortants : Armand Georges Atangana Atangana (ex-Bonabéri, désormais à Ebolowa), Fidèle Nkodo Amougou (ex-Makèpè), Eric Christian Nkoumou (ex-Bassa, désormais à Melen, Yaoundé), Patricia Yvette Ngankou (ex-CPSSID), Marie-Justine Amombo Mekongo (ex-Akwa, désormais à Bafoussam) et Christian Simon Sibé à Rim (promu directeur régional du Centre, Sud et Est), « pour les bons et loyaux services rendus avec abnégation », et malgré les diverses difficultés, à la tête de ces structures. Ceux qui ont été installés : Prosper Nganbai, à Bonabéri ; Patricia Yvette Ngankou, à Makèpè ; Jean-Pascal Mendam Nsa, à Bassa ; Formanji Malemba Brenda, au CPSSID ; Béatrice Saïda née Sankina et son adjoint Sinclair Mbatoura, à Bonanjo ; et Chrisitian Onomo Ebode, à Akwa, ont eu droit à une présentation spécifique et au rappel des instructions du directeur général.

bassa

Il en ressort que les promus ont des états de service parlants, qui permettent de mieux comprendre la haute confiance placée à leurs égards, au moment de la mise en œuvre du nouvel organigramme de la CNPS, qui confirme, inexorablement, le souci permanent du Top management de poursuivre, sans relâche, la pleine modernisation de l’organisme et de garantir aux clients les meilleurs services et résultats possibles.

Jean-Paul Biboum, qui a promis à tous un accompagnement sans faille, leur a demandé de faire « bouger les lignes », pour aller dans le sens de l’orientation du DG relative à « l’innovation permanente dans l’amélioration». Tout en exhortant les uns et les autres à « plus de discipline et à mener une lutte acharnée contre la mauvaise qualité de service ». Et pour y parvenir, le régional a rappelé que « tout comportement déviant ou contraire à l’éthique et à la déontologie professionnelle doit être dénoncé et réprimandé avec la dernière énergie. J’y veillerai particulièrement ».

makeeep

Pour 2020, le nouveau DRLSO voit grand. C’est même l’année au cours de laquelle, la qualité de service devra prendre une plus grande ampleur au sein de la région. « Personne ne doit plus se plaindre du non-paiement des allocations familiales (AF), qui devront être payées chaque mois par le canal de la téléphonie mobile ou par virement bancaire » a-t-il annoncé. Et d’ajouter : « L’atteinte de la mensualisation suppose qu’il faille balayer toutes les instances ». Il attend également des promus, plus de professionnalisme, c'est-à-dire : « Faire les choses dans le strict respect des règles de l’art d’une part et dans un esprit conforme aux standards en tenant compte de l’environnement », comme rappelé lors des séances de travail avec les chefs de service, clôturant les cérémonies. A ceci doivent s’ajouter : le sens de l’anticipation dans la prise de décision, l’esprit d’équipe et la loyauté, « qui n’est pas le fait de chanter les louanges du DG, mais le fait de défendre de manière acharnée, les intérêts de l’organisme et l’application de la politique définie par le DG », le respect des procédures et de l’éthique.

cpssid

Avec l’engagement solennel des responsables et des personnels, qui marquaient à chaque fois leur acquiescement par des applaudissements nourris, tout devrait être mis en œuvre pour permettre à la DRLSO de poursuivre dans la mouvance des bons résultats. Les chefs de centre de Limbé, Nzumbe Gordon Ebah et celui de Kumba et Ekondo-titi, Frédy Désiré Toumakwa, ont quant à eux été installés hier mardi 17 décembre 2019 à Limbé. Le DRLSO leur a réitéré les perspectives pour lexercice 2020.

Last modified onlundi, 23 décembre 2019 08:29

5 comments

  • Tchinda Bertin
    Tchinda Bertin dimanche 7 juin 2020 22:16 Comment Link

    nous les pauvres usagers sommes focalisés sur vous tout simplement pour attendre le meilleur
    Merci

  • LINCA SMILE
    LINCA SMILE mercredi 12 février 2020 15:46 Comment Link

    BRAVO Mme TIENGA. SEUL LE TRAVAIL PORTE SES FRUITS

  • Fabien YOSSA
    Fabien YOSSA mardi 7 janvier 2020 18:03 Comment Link

    Félicitations aux nouveaux responsables et merci aux affectés, quoi que l'on dise les choses changent à la CNPS peut être pas très vite mais ça va de mieux en mieux. Vivement que les responsables sanctionnent les employeurs défaillants au lieu de pénaliser les employés qui ne peuvent faire que leur travail et attendre leurs allocations et autres servies par la CNPS. Du courage et merci.

  • ESSINDI
    ESSINDI vendredi 3 janvier 2020 13:57 Comment Link

    vivement que cette interpellation vive et existe quotodiennement « tout comportement déviant ou contraire à l’éthique et à la déontologie professionnelle doit être dénoncé et réprimandé avec la dernière énergie. J’y veillerai particulièrement

  • Melingui Jean-Baptiste
    Melingui Jean-Baptiste mercredi 18 décembre 2019 12:15 Comment Link

    Félicitations au nouveau chef de centre Akwa. Nous osons espérer qu'il va mettre fin au retard constaté dans le paiement de nos pensions retraites par la banque payeur. Notamment le 30 ou le 31 de chaque mois.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.