CIPRES/Fonds d'Investissement africain : Yaoundé abrite la 5è réunion du comité de pilotage

Les travaux se déroulent depuis ce matin du mercredi 24 avril 2019, dans la salle du conseil d’administration de la Caisse nationale de prévoyance sociale du Cameroun.

Désigné par ses pairs à la présidence du comité de pilotage du Fonds d'investissement africain (FIA) des organismes de prévoyance sociale (OPS) membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) en mars 2018, le directeur général de la CNPS Cameroun, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame conduit les travaux.

Ceci, en présence notamment du secrétaire exécutif de la CIPRES, Innocent Makoumbou ; le directeur général de la CNPS de Côte d’Ivoire, Denis Charles Kouassi ; le DGA de la CNSS du Gabon, Yvonne Ella Assa ; l’inspecteur général de la CNSS du Congo, Claude Isidore Miéré et le président du cabinet FINACTU, Denis Chemiller-Gendreau.

Il y aura grain à moudre pour les participants à cette séance de travail du groupe de travail de haut niveau (GTHN) des directeurs généraux des OPS membres de la CIPRES. En effet, il est question d’examiner et de valider le compte rendu de la 4ème réunion du comité de pilotage de la mise en œuvre effective du FIA ; faire le point sur le recrutement du directeur du projet FIA et de son adjoint, ainsi que de l’avancement des diligences, à l’instar des appels à contribution ; l’examen et la validation du plan détaillé de l’info Mémo mettant le FIA en vitrine. Autres points à l’ordre du jour, l’examen et la validation des lieux d’implantation du FIA, avant sa soumission à la validation du conseil des ministres de la CIPRES ; l’examen et la validation du projet de rapport d’avancement du comité de pilotage au conseil des ministres ; la revue de presse de l’activité des fonds d’investissements en Afrique et les divers.

Le sérieux affiché par les participants, confirme qu’il s’agit d’une réunion hautement stratégique, dont l’objectif est d’apporter « de nouvelles propositions pour accomplir des missions de sécurité sociale, par l'accroissement et la sécurité des produits financiers », tel qu’indiqué auparavant au président du comité de pilotage du FIA, par le secrétaire exécutif de la CIPRES. Et parmi les travaux d’hercule à réaliser par le comité, il faudra trouver la bonne stratégie permettant de mobiliser au moins 500 milliards de FCFA d'ici quatre ans, pour une meilleure rentabilisation des réserves des Caisses, tout en contribuant de manière plus active au développement des pays membres de la CIPRES.

Nous y reviendrons.

Last modified onmardi, 30 avril 2019 07:49

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.