Risques professionnels : L’apport de l’audiovisuel et de la communication dans la prévention

C’est sur ce thème que se sont ouverts mardi 18 septembre 2018 au Burkina Faso, les travaux de la 9eme édition du symposium sur l’audiovisuel et la prévention des risques professionnels de Ouagadougou (SYAPRO); travaux auxquels prend part une délégation de la CNPS du Cameroun conduite par le directeur technique.

Le Centre international de conférence de Ouaga 2000 a fait le plein d’œuf mardi matin, avec des participants venant de tous bords. La grand-messe rassemble les participants d’une dizaine de pays d’Afrique francophone, tous membres de l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP). Parmi les participants, une délégation de la CNPS du Cameroun, forte de 3 personnes, conduite par Bagoura Souaibou, le directeur technique.

syapro28

Présents aux travaux également,les chefs d’entreprises et représentants de sociétés qui participent à ce forum. C’est bien la preuve que la prévention des risques professionnels qui est une préoccupation de tous les instants au sein des pays membres de l’IARPRP, suscite de plus en plus l’intérêt des employeurs car c’est bien le travailleur qui est au centre de la prévention des RP.

Tout ce beau monde arépondu présent à ce rendez-vous pour apporter leurs contributions à la problématique de la promotion de la prévention des RP par l’audiovisuel et la communication. Les travaux qui ont été ouverts par le Premier ministre, chef du gouvernement du « pays des hommes intègres », sont placée sous le thème : « Quels apports de l’audiovisuel et de la communication dans les stratégies de prévention des risques professionnels en Afrique ? ».

Au regard des couts qu’engendre la réparation des accidents du travail et des maladies professionnelles en Afrique, l’IAPRP a opté pour une approche sectorielle de la prévention des RP. A l’instar du Cameroun qui vient d’abriter les ateliers thématiques sur la gestion des risques professionnels en milieu agroforestier, la Caisse nationale de sécurité sociale du Burkina Faso organise quant à elle depuis 24 ans déjà, le SYAPRO, dont la 9eme édition est en cours.

Le contexte africain étant marqué par un fort taux d’analphabétisme, il fallait trouver un moyen de diffuser le message de la prévention à toutes les couches de la population. La communication par l’audiovisuel est aussitôt apparue comme un canal efficace.

Pendant 4 jours, du 18 au 21 septembre 2018, il s’agira donc, pour les organismes nationaux de sécurité sociale (ONSS), de marquer un temps d’arrêt pour évaluer l’impact de l’utilisation des supports audiovisuels dans les stratégies de prévention des RP. Il sera principalement question de faire un état des lieux lieu de l’utilisation de l’audiovisuel et de la communication dans la prévention des RP et de dégager les bonnes pratiques au niveau des pays, afin de proposer le cas échéant, des axes d’amélioration de ces méthodes de communication. « J’ai bon espoir que nous parviendrons à établir, en parfaite adéquation avec les évolutions et la complexité du monde du travail, des bases harmonisées pour intégrer la communication digitale dans nos stratégies de prévention et de promotion de la sante et sécurité au travail », a dit le représentant du présidant de l’IAPRP, le secrétaire général, Alphonse Ahoua Nogbou, à l’entame des travaux.

syapro4

En marge de la présente édition du SYAPRO, se tiendront également la rencontre des experts en sécurité sociale, en prélude à celle des directeurs généraux sur la place des structures de prévention dans les organismes nationaux de sécurité sociale (ONSS) ; la rencontre des responsables des services de prévention des ONSS ; la rencontre des associations, ONG et fondations en sécurité et santé au travail et enfin, un concours international des supports audiovisuels réalisés par les ONSS.

Last modified onvendredi, 21 septembre 2018 07:48

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.