×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Départ à la retraite : le centre hospitalier d'essos dit au revoir à 13 personnels

Admis à faire valoir leurs droits à la retraite, ils ont été célébrés au cours d’une cérémonie présidée par le Directeur général, ce vendredi 18 décembre après-midi à Yaoundé.

Le Centre hospitalier d’Essos (Che) célébrait ce vendredi après-midi, dans ses locaux sis à la montée Avenue Germaine Ahidjo à Yaoundé, 13 de ses personnels désormais admis à faire valoir leurs droits à la retraite. C’était au cours d’une cérémonie à laquelle assistait le directeur général de la CNPS.

L'objectif de la cérémonie est décliné d'entrée par le directeur du Che en ces termes : « Il est convenable de se séparer en toute amitié, pour garder de bons souvenirs. Les 13 nouveaux retraités ont travaillé pendant 386 années à la CNPS, dont 246 au Che. C’est donc juste un au revoir ». Caroline Ejangue a ensuite évoqué le cas particulier de son adjoint, le Dr Alain Serge Edouard Elom Ntouzo’o, de qui elle garde de bons souvenirs : « Il arrivait toujours à apaiser les tensions et il a activement contribué aux résultats actuels du Che». Une évocation saluée par un tonnerre d’applaudissements et qui n’a pas laissé le principal concerné insensible. « Recruté en 1984, j’ai vécu toutes les mutations du Che. Le choix de la direction générale de rénover le plateau technique de la structure est salutaire. S’il vous plaît, faites en sorte de ne pas fermer la seule formation sanitaire encore valable dans notre pays » a réagi le spécialiste en ophtalmologie, au nom des retraités et s’adressant au top-manager de la CNPS.

Un vœu auquel a suivi une nouvelle et enrichissante allocution du DG : « Le Dr Elom me faisait encore des propositions d’amélioration il y a quelques minutes, avant le début de cette cérémonie. Preuve qu’il reste un membre de la famille CNPS » a-t-il commencé. Et d'ajouter : « Cet état d’esprit est bon. Car, nous sommes des membres d’une communauté en charge de la santé des populations. Nous n’avons donc aucune raison de ne pas faire le maximum possible, jusqu’à la limite de nos forces et moyens, pour guérir un malade, ou tout au moins le soulager, sinon l’apaiser». Le DG a rappelé qu’il s’agit-là, d’un impératif catégorique à titre individuel et collectif pour les personnels du Che, à qui il revient de pérenniser la bonne image dont jouit la structure hospitalière actuellement auprès du grand public.

Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame a enfin souhaité bon vent et bonne santé à ceux qui partent, avant de procéder à la remise des cadeaux et des comptes individuels assurés, qui leur permettront de déposer leurs demandes de pension en toute quiétude et toucher leurs droits, dès le mois suivant celui de la cessation de l’activité salariale.

C’est dans une ambiance conviviale que le DG a pris congé de ses collaborateurs.

Last modified onlundi, 27 août 2018 13:45

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.