Vision managériale

Une vision managériale axée sur les résultats.

La politique de la direction générale de la Caisse nationale de prévoyance sociale depuis une dizaine d’années vise à garantir la pérennité et la réputation de l'organisme, à travers la bonne gouvernance et le respect de certains principes cartésiens.

Il s’agit de la discipline, par le respect des lois et règlements qui régissent l'activité de l'entreprise ; l'éthique, dans l’optique de privilégier le fonctionnement de l'entreprise sur les intérêts personnels ; le travail en équipe, pour encourager le partage de l'expérience et de l'expertise pour un meilleur rendement ; la performance, en responsabilisant les personnels à tous les niveaux pour obtenir les meilleurs résultats possibles ; la modernisation de l'action de l'organisme, par la mise en place d'un système d'information fiable, sécurisé et orienté vers les utilisateurs, et ce avec des procédures rationnelles ; ainsi que le maintien et le renforcement de la confiance des partenaires employeurs, assurés sociaux et pensionnés.

Pour l’atteinte de ces objectifs stratégiques, il a d’abord fallu améliorer les outils de gestion par la mise en œuvre de la politique du juste prix en 2008, du budget-programme, d’un outil de pilotage de l’activité baptisé « ratio composite », mais aussi du concept de la dépense parfaite incluant l’efficience budgétaire, les économies budgétaires et la création de la valeur.

L’organisme a également opté pour une gestion adossée sur des plans stratégiques quinquennaux 2008-2012, 2013-2017 et l’actuel, commencé en 2018, qui s’achève en 2022 axé, pour l’essentiel, sur l’amélioration de la qualité de service et la consolidation de la puissance financière. Les objectifs des plans stratégiques de la CNPS sont mesurables et modulables. Chaque structure identifie ceux qui lui sont propres et ceux qui sont transversaux, qui interpellent plusieurs structures. Ainsi, le travail en équipe permet d’aboutir aux résultats qui sont d’apporter un service de qualité aux usagers, appelés clients, à l’immédiat et en toute responsabilité sociale. Et, pour le meilleur suivi, le niveau d'exécution par chaque structure est évalué au début de chaque mois, lors de la traditionnelle conférence du Lundi (CDL). Ce mode de gestion a permis, après la certification de l’initiative par l’Association internationale de sécurité sociale (AISS), la participation de l'organisme à l’élaboration du plan stratégique 2019-2023, le premier, de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES).

Les processus organisationnels ont également évolué, par la création de directions spécifiques en charge des finances et du patrimoine, des métiers techniques, mais aussi de corps spécialisés de cadres et techniciens de sécurité sociale, tout comme la création d’un comité de suivi des projets et d’un comité des investissements. La création d’une structure en charge des systèmes d’information quant à elle, a boosté le système informatique, avec une digitalisation qui facilite désormais l’accès aux prestations servies aux partenaires sociaux.

Le renforcement des capacités des personnels est effectif. Car, l’objectif est la constitution d’une équipe d’hommes et de femmes qualifiés, compétents, soucieux au plus haut point de l’intérêt général et du service de l’autre, appelés à appuyer le Top management dans son ambition, sa responsabilité et sa mission de faire franchir à la CNPS, le cap d’une entreprise définitivement moderne et sociétale.

L’ambition reste de faire de la CNPS une entreprise au sens complet du terme ; c’est-à-dire, un organisme irréductiblement tourné vers l’efficacité opérationnelle, la qualité de service, l’efficience, l’innovation…

Le Directeur Général      

Noël Alain Olivier  Mekulu Mvondo Akame