Missions

La Caisse nationale de Prévoyance sociale a pour mission d'assurer dans le cadre de la politique générale du Gouvernement, le service de diverses prestations prévues par la législation de protection sociale et familiale. A ce titre, elle couvre trois branches de sécurité sociale dont :

  • Les Prestations familiales (PF)
  • les Pensions vieillesse, d'invalidité et de décès (PVID)
  • les Risques professionnels (RP)

Le système de sécurité sociale Camerounais est basé sur la solidarité; ceux qui travaillent cotisent pour ceux admis à faire valoir leurs droits à la retraite. De même, il convient de rappeler que la principale source de financement de la CNPS reste les cotisations sociales que les employeurs reversent mensuellement.

Par ailleurs, dans un environnement socio-économique incertain, où l'organisme doit assurer ses obligations vis-à-vis des générations futures, l'astuce a consisté à entreprendre des investissements économiquement et financièrement porteurs. L'immobilier est l'option choisie. D'où l'acquisition en janvier 2010 de l'immeuble Camair à Paris, la réhabilitation de l'immeuble ministériel n°1 à Yaoundé, etc., qui participent de cette politique d'investissements orientée vers les secteurs productifs et présentant les garanties de sécurité et de pérennité financière.

L'organisme investit également dans l'amélioration constante de l'offre des soins de santé, dans le cadre de son action sanitaire et sociale. C'est ainsi que la rénovation profonde des plateaux techniques des structures hospitalières a été possible, par l'acquisition d'équipements à la pointe de la technologie nouvelle.

En fait, plusieurs innovations ont été réalisées dans le cadre de la consolidation des réserves pour garantir le financement à long terme des prestations sociales, tout en équilibrant la gestion de l'organisme, comme le préconisent les standards internationaux en matière de sécurité sociale.

La CNPS assure, depuis le 03 novembre 2014, la protection sociale des travailleurs indépendants, qui peuvent s'immatriculer dans le cadre de l'assurance volontaire. Ce processus d'extension de la couverture sociale permet de s'immatriculer dans l'un des 38 centres de prévoyance sociale de l'organisme à titre volontaire dès l'âge de 14 ans, sous réserve de l'accord parental évidemment.

A la CNPS, le souci est de soutenir le présent, tout en confortant l'avenir des assurés sociaux, nos véritables patrons.