Coopération: Visite d’un centre High-Tech d’impression 3D

Le directeur général de la CNPS s’est rendu mercredi, 14 août 2019 à l’Ecole nationale supérieure de polytechnique abritant le nouveau centre d’impression 3D, en vue d’une future collaboration.

 polytech2

 

 

Accompagné de ses proches collaborateurs mercredi dernier, le top manager a été témoin des réalisations du centre High-Tech d’impression 3D de l’Ecole nationale supérieure de polytechnique. Il offre des solutions médicales révolutionnaires qui améliorent considérablement le niveau de soin disponible pour les patients dans tous les domaines de la chirurgie. Cette technologie est rendue possible au Cameroun grâce aux relations de travail que le centre entretient avec des sociétés israéliennes telles que Synergy3Meds et Stratasys qui est le leader mondial de l’impression 3D.

polytech3

Le patron de la CNPS très avant-gardiste en matière de nouvelles technologies, a tout de suite flairé la plus-value d’avoir une telle structure au Cameroun et partant, pour les formations sanitaires. C’est la raison pour laquelle il est allé voir sur le terrain, les capacités de production du centre. L’équipe de la CNPS a eu droit à une visite guidée des lieux. Les explications des professionnels ont fait comprendre au Dg que le jeu en valait la chandelle. En effet, le centre conçoit et imprime des modèles et outils 3D personnalisés, mis à la disposition des praticiens et des établissements médico-sanitaires. Ces outils sont des représentations précises à partir d’un scanner, des parties du corps humain sollicitées par un médecin traitant et qui lui permettent de visualiser la zone touchée afin de planifier l’approche chirurgicale appropriée ou le traitement adéquat.

polytech4

Les avantages pour une formation sanitaire d’envergure telle que le Centre hospitalier d’Essos sont nombreux. Notamment, une exécution précise des procédures ; une précision chirurgicale nette ; une précision chirurgicale nette grâce à une planification en 3D de l’opération ; une lésion tissulaire et perte articulaire minimisée ; une reconstruction précise ; une amélioration du résultat clinique ; une réduction de la perte de sang et amélioration de l’interaction patient-médecin. De même, cette approche induit une réduction du temps et du coût de l’opération et par ricochet, limite les évacuations sanitaires. Une action suivra certainement dans les prochains jours, restons connectés.

Last modified onvendredi, 11 octobre 2019 10:41

1 comment

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.