Vivre ensemble: La CNPS va financer la production d’un film

C’est une enveloppe de 7 millions de FCFA qui va être mise à la disposition du vainqueur du concours du meilleur scénario camerounais sur le vivre ensemble. Annonce a été faite par le directeur général au festival de cinéma Ecrans noirs le 18 juillet 2019 à Yaoundé.

La nouvelle a été accueillie sous une salve d’acclamations au Palais polyvalent des sports, site du village du festival Ecrans noirs. « Nous allons soutenir tout film, nous allons primer le meilleur film qui traitera du thème du vivre ensemble. Et pour ce faire, nous avons mis sur la table un montant de 7 millions de FCFA pour la production de ce film », Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame. Et le DG de la CNPS de poursuivre en mettant comme une cerise sur le gâteau : « Il n’est pas exclu que ce montant aille augmentant au fil des années. Nous commençons par-là». Le concours ainsi lancé officiellement à l’intention des jeunes cinéastes camerounais, prendra fin en septembre 2019.

Ecrans2

Toujours sous le prisme des bonnes nouvelles, le patron de la CNPS a dévoilé un autre projet en cours, avec le promoteur du festival Ecrans Noirs. Celui de la production d’un grand film sur « la grande histoire de l’Afrique ». Un film où on attend des acteurs qu’ils restituent l’authenticité des peuples africains dans leur façon de parler, de marcher, de s’habiller etc… car, « c’est cette spécificité, cette authenticité africaine qui fera le succès de ce film », a précisé le top manager sous les applaudissements de l’auditoire en guise d’acquiescement.

Ecrans3

Quelques minutes avant cette prise de parole du directeur général de la CNPS, le conseiller technique Florent Zibi a fait un exposé sur l’assurance volontaire. Une opportunité pour les professionnels du 7ème art de bénéficier d’une pension de vieillesse à vie. Il serait incongru de voir un cinéaste dans 15, 20 ans finir ses jours dans la misère alors qu’il aurait pu vivre de sa pension de retraite. Bassek Ba Kobhio, promoteur du festival Ecrans Noirs n’a pas hésité à citer plusieurs cinéastes qui ont fini leur vie dans des conditions misérables parfois sans assistance. Il ne faudrait plus que cela arrive, alors que l’assurance volontaire permet à tous les travailleurs camerounais de s’assurer une retraite sereine. Florent Zibi a rappelé les conditions d’adhésion, les dispositions prises par la direction générale de la CNPS pour faciliter le paiement des cotisations sociales au titre de ce régime. Elles peuvent être payées soit par virement bancaire soit par paiement mobile. Et le CT en charge des questions techniques à la CNPS d’insister : « Ne pas s’affilier à l’assurance volontaire dès à présent, serait une perte économique grave. Plutôt on s’inscrit, plus élevée sera la pension servie par la CNPS au moment de la retraite».

 

Last modified onlundi, 29 juillet 2019 07:49

3 comments

  • kanzama
    kanzama mardi 3 septembre 2019 15:37 Comment Link

    Bonjour, j’aimerai bien participer au concours donc le thème est le vivre ensemble paru par la CNPS EN JUILLET 2019. Bien vouloir me fournir des informations supplémentaires. N.B L'adresse Mail, formulaire cas échéant etc....

  • Tchahane Feumba
    Tchahane Feumba vendredi 16 août 2019 11:47 Comment Link

    Infiniment merci aux ÉCRANS NOIRS et à la CNPS pour cette aubaine à nous destiné. Je Anigue Frimas Mon projet de film est prêt, je voudrais savoir à quelle adresse le soumettre ?

  • Ella nelly merveilles
    Ella nelly merveilles mercredi 24 juillet 2019 11:24 Comment Link

    J'adore le cinéma!! C'est super d'apporter leurs chance au jeunes . Merci beaucoup ❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤
    Je veux participer au concours

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.