JIF 2019 : La femme CNPS célébrée à Yaoundé

Dans le cadre de la célébration de la 34è journée internationale des droits des femmes, les dames en service à Yaoundé ont produit un spectacle de toute beauté pendant la réception qu’elles ont organisé le vendredi, 8 mars 2019 à la place de l’indépendance.

Après avoir exhibé leurs magnifiques tenues de couleur bleu et rose lors de la grande parade qui s’est déroulée au boulevard du 20 mai, c’est en face de l’immeuble siège en plein travaux de réhabilitation que les femmes de la CNPS se sont retrouvées.

Il était 13h 30, lorsque la toute jeune chorale du Centre hospitalier d’Essos a commencé son show, reprenant en chœur des chansons de différents artistes camerounais en guise d’ouverture de l’après-midi récréative, dont les principales articulations ont tourné autour des concours de karaoké et miss CNPS.

election miss

Dans son allocution, la présidente de l’association dynamique des femmes de la CNPS (Adynafe), n’a pas manqué de rappeler que cette association a déjà un an. C’était donc l’occasion de remercier ceux-là qui ont joué un grand rôle dans la création de l’association notamment, le directeur général de la CNPS, son adjoint et particulièrement la présidente d’honneur, Hortense Asim Abisone, de qui l’idée aura germé. Tous ont reçu des cadeaux symboliques. Et le Pr Anne Esther Njom Nlend de préciser en direction des femmes : « C’est votre fête. Elle a été organisée par vous et cela nous permettra de nous connaître, nous détendre et nous réjouir ; car, la convivialité fait partie de l’épanouissement ».

Les dames ont sauté sur l’occasion pour offrir un spectacle inédit à leurs convives…des hommes élégamment vêtus et visiblement heureux d’être parmi ces dames. Ainsi, après deux passages très animés des six conquérantes du titre de miss CNPS, c’est finalement Marie Christiane Tsa’am Gah, représentant la direction générale, qui a été couronnée. Lovette Solange Ngoko du CHE et Marie Paule Eyenga du CPS de Yaoundé-indépendance sont respectivement 2ème et 1ère dauphines. Quant au concours de karaoké, c’est le duo de choc du centre hospitalier d’Essos composé de Florette Nyandang et Louissa Mankam qui l’emporte, dans un duel très serré.

Last modified onjeudi, 14 mars 2019 07:41

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.