×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Qualité de service : pluie de remerciements sur la table du DG

Dernière en date, la correspondance d’un cadre retraité de l’entreprise ENEO qui félicite et encourage le patron de la CNPS, après le « miracle » vécu par lui-même, au centre de prévoyance sociale de Mvog-Mbi, à Yaoundé.

Les statistiques explosent et la publication hier en fin d’après-midi, de la lettre de Simon Pierre Georges Ekobena fait déjà le buzz dans les réseaux sociaux : à 9h ce vendredi 22 juin 2018, sur la page Camernews facebook, 21 223 personnes étaient atteintes et la publication affichait déjà 226 réactions (likes), 134 commentaires et 51 partages.

Sur la page facebook de la CNPS, à 9h, c’est 121 réactions (likes), 47 commentaires et 21 partages…, c’est dire que la communauté des internautes n’est pas restée indifférente à cette lettre qui apparait comme un véritable témoignage chose vue et vécue d’un usager de la CNPS. Un « miracle » pour Simon Pierre Georges Ekobena, venu le 1er juin dernier, déposer son dossier de pension vieillesse au centre de prévoyance sociale de Mvog-Mbi à Yaoundé, avec l’espoir qu’au bas mot, son dossier aboutirait dans 6 mois ! « Grand a été mon émerveillement de constater qu’après contrôle, examen et autres formalités d’usage, j’ai, après à peine 90 mn d’attente, reçu mon chèque correspondant. Du jamais vu ! », relate le client dans sa correspondance adressée le 19 juin 2018, au directeur général de la CNPS ; un témoignage de « franche gratitude » et de « profonde reconnaissance » de cet usager qui souhaite au DG de la CNPS, de « contaminer tous les services de la République et ce, sans exception, à copier cette excellente manière de servir (…) afin qu’avant même 2035, nous ayons atteint nos objectifs si chers à Monsieur le président de la République : l’émergence de notre cher et beau pays, le Cameroun ».

Seulement, ces derniers mois, Simon Pierre Georges Ekobena n’est pas seul à faire parvenir une correspondance en guise de félicitations, d’encouragements ou de remerciements au DG de la CNPS, pour le travail révolutionnaire abattu depuis dix ans. Les destinateurs, une bonne trentaine de représentants d’associations de retraités et de personnes âgées, saluent l’œuvre monumentale, dans les domaines de la modernisation de la CNPS, la facilitation des procédures, la réduction des délais de traitement des dossiers…, bref, dans la sédimentation et la consolidation d’une véritable identité CNPS en matière de qualité de service. Pour le président de l’Association des retraités et personnes âgés du département de l’Océan, « le DG a su concilier les deux choses qui font de la CNPS une référence à savoir : une CNPS où non seulement on paie les droits à temps et dans les meilleurs conditions possibles pour le bien-être des assurés sociaux, mais également, où l’on consolide les acquis financiers au jour le jour ».

Les membres du bureau de l’Association des retraités de la Sanaga-Maritime (ARSAM), dans leur lettre du 1er février 2018, ont ajouté leurs voix à ce concert de félicitations. Ils ont exprimé leur gratitude au DG, pour la mise en œuvre d’initiatives nouvelles permettant à la CNPS de répondre plus facilement à leurs sollicitations.

Avant eux, des représentants des retraités de la région du Centre ont, le 11 juillet 2017, tenu à féliciter et à remercier le DG, en raison de son implication personnelle pour le paiement diligent de leurs pensions. «Nous vous disons sincèrement merci de l’accueil que vous nous avez réservé personnellement, sans protocole dans vos services avec l’ensemble de vos proches collaborateurs, pour le dénouement au sujet des retards dans le payement des pensions du mois de juin 2017». Et de conclure : «Que cette lettre vous serve de témoin et de félicitations pour le travail bien fait à la tête de la CNPS ».

Des lettres similaires sont parvenues de Bertoua, à l’Est du pays, de Foumban, à l’Ouest ou de Limbe dans le Sud-ouest… Elles sont autant d’indicateurs qui tranchent net avec les élucubrations de certains détracteurs. Ces derniers tentent, vainement heureusement, de démontrer que le travail de celui qui, en avril 2009, réussissait le lancement des paiements mensuels des pensions (plutôt que trimestriels comme avant), est nul. Les pensionnés eux, le savent et ils le disent pour s’en féliciter, cette révolution leur permet désormais, de toucher leurs droits chaque mois !

Les détracteurs de Monsieur Mekulu vont-t-ils réussir à gommer de l’histoire et des mémoires, la réalité intangible selon laquelle,la bancarisation grâce à laquelle, 99,98 % des pensionnés de la CNPS disposent d’un compte à la banque ou dans un établissement de microfinance (contre 0,27 % il y a 10 ans) constitue une avancée à mettre à l’actif du DG actuel de la CNPS ?

Aujourd’hui, la CNPS paye sa pension à un retraité, dès le mois suivant son départ à la retraite ! Cela aussi est entré dans les anales de l’histoire de la CNPS. Nul ne peut l’effacer.

Last modified onjeudi, 30 août 2018 10:41

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.