×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Centre hospitalier d'Essos (che) : entre contraintes budgétaires et exigences sociales

Malgré la nécessité de produire des recettes destinées à faire face à ses multiples charges de fonctionnement, le CHE réussit à se plier à l’exigence d’aider les patients les plus démunis.

Dans la soirée du 06 janvier 2017, Séraphine Ngono épouse Mballa est internée de toute urgence au service de pédiatrie du Centre hospitalier d’Essos (CHE). Son nourrisson de deux mois et deux semaines, né dans de très mauvaises conditions dans une maison à Obala, localité située à une quarantaine de kilomètres au nord de Yaoundé, souffre d’une insuffisance respiratoire.

Problème : Le bébé n’a bénéficié d’aucun suivi médical depuis sa naissance, faute de moyens financiers. Son père vend des galettes au marché d’Etoudi et sa mère est femme au foyer. Avant d’être interné au CHE, il est conduit dans un hôpital d’Obala dont le plateau technique ne permet malheureusement pas la prise en charge efficace de ce cas d’urgence. La famille se dirige alors, sur les conseils d’un ami, au CHE où le bébé est rapidement placé sous oxygénation. Le 03 février 2017, après un mois d’hospitalisation, la facture est arrêtée à la somme de 544.800 frs CFA. Mais, les économies de la famille Mballa, qui a au total 03 enfants élevés dans une précarité extrême, ne permettent que de supporter 100.000 frs CFA. Comment trouver et payer les 444,800 frs CFA restants?

Dans la recherche d’une solution à son problème, Jean Mballa décide alors d’adresser une demande d’assistance au directeur général de la CNPS. Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, généralement sensible à des cas d’indigence notoire, répond favorablement quelques jours plus tard et décide d’annuler la dette restante.

Ce cas est caractéristique de la dizaine d’autres dont le CHE a dû faire face entre Janvier et Août 2017, qui ont suscité la réduction ou l’annulation totale des factures des patients indigents par le Dg de la CNPS. Cela, pour une enveloppe globale de près de deux millions de francs CFA ! Comment les patients démunis arrivent-ils à obtenir qui une assistance, qui un moratoire au terme des soins liés à leurs hospitalisations au CHE ?

L’obtention de cette assistance sociale est conditionnée par le suivi et l’exécution d’un processus, dont l’étape liminaire consiste en la rédaction d’une demande d’assistance ou de moratoire adressée au Dg de la CNPS, à la suite de laquelle le CHE dépêche une équipe sur le terrain, pour vérifier les faits sur la base d’un plan de localisation. C’est après cela que le rapport global est adressé au DG, pour appréciation.

Cependant, le CHE est une formation hospitalière qui n’a, à proprement parler, pas vocation à faire du social, même si, pour la première fois dans l’histoire de la CNPS, le déficit des établissements de soins est passé de -4,1 milliards de francs CFA en 2007 à -2,9 milliards de francs CFA au 31 décembre 2016. Ce qui montre à suffire que le CHE doit toujours faire face à ses importantes charges de fonctionnement, comme toute formation hospitalière de son rang.

Bon à savoir : le CHE est un hôpital ultra-moderne doté d’un plateau technique rénové et comprenant plusieurs services : urgences ; soins ambulatoires ; réanimation ; anesthésiologie; diététique; chirurgie générale ; chirurgie orthopédique ; traumatologie ; physiologie ; ophtalmologie ; l’imagerie médicale ; etc. Ce lieu de guérison de la CNPS fonctionnant 24h/24 avec une capacité d’accueil de 230 lits, emploie près de 450 personnels parmi lesquels: 45 médecins, 251 paramédicaux et 157 administratifs, pour une masse salariale de plus de 200 millions de F CFA par mois. Dans un contexte où le management de la CNPS limite les dépenses au maximum. D’où la prouesse managériale, saluée et appréciée par une grande partie de l’opinion, qui ne comprend pas comment une formation sanitaire peut réussir à allier à la fois, les exigences de production de recettes et une importante action sociale.

La réponse est pourtant simple : la CNPS étant une entreprise citoyenne à la responsabilité sociale établie, qui mène une importante action sociale prioritairement orientée vers les populations les plus fragiles, il est évident que le CHE s’arrime autant que faire se peut, à cette vision managériale en faveur des populations les plus pauvres.

Last modified onmercredi, 29 août 2018 12:31

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.