×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Qualité de service : le nouveau système de gestion du CHE en examen

Le directeur général s’est rendu au Centre hospitalier d’Essos (CHE) le lundi 3 avril 2017, dans le but d’apprécier le fonctionnement du nouveau système intégré de gestion hospitalière (SIGHO-2).

Suite aux instructions données par le directeur général en 2014, une version améliorée du système de gestion du CHE vient d’être mise sur pied par les informaticiens de la CNPS. Son nom de code, SIGHO-2, entendez : Système intégré de gestion hospitalière version 2, préalablement présenté en matinée en Conférence du lundi (Cdl) par le directeur du Centre hospitalier d’Essos.

C’est ce dispositif que Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame est allé voir lundi en fin de journée, pour mieux en apprécier le fonctionnement, les performances et les installations. Le DG n’était pas seul à « l’hôpital de la Caisse » à Essos. Il était accompagné de certains de ses proches collaborateurs dont le conseiller technique en charge de la gouvernance, Jules Armand Hodieb, du directeur des Finances et du Patrimoine, Hortense Asim, du directeur de l’Audit et du Contrôle interne, Souaibou Bagoura, et du chef du département des Systèmes d’information et maître d’ouvrage, Blaise Meye Nsom et, bien entendu, de la patronne des lieux, Caroline Priso Ejangue, directeur du CHE, qui leur servait d’ailleurs de guide.

Sans protocole aucun, le DG à son arrivée, s’est dirigé vers le service de l’accueil de l’hôpital où commencent toutes les opérations. Il a ainsi parcouru l’ensemble des 7 modules du logiciel, notamment, l’accueil et la facturation des cessions, les consultations, les actes et soins ambulatoires, la pharmacie, les analyses médicales et autres examens complémentaires, l’hospitalisation et la morgue. A chaque fois, le top manager qui a fait de la qualité de service son cheval de bataille, a fait des observations dans le sens de l’amélioration ; lesquelles devront être prises en compte par les techniciens car, selon le patron de la CNPS, « une bonne application doit pouvoir satisfaire à ces trois questions : est-ce que le client est rapidement servi ? Est-ce qu’il est bien servi ? Est-ce que nos données sont intègres ?».

Le logiciel SIGHO-2 est une application qui intègre toutes les spécificités du CHE et qui permet, à travers ses 7 modules interconnectés, la gestion de toutes les activités axées sur le patient aussi bien en ambulatoire qu’en hospitalisation. Il succède au SIGHO-1 qui a fonctionné entre 2010 et 2012 après avoir montré quelques limites pour des raisons de structuration. La première version n’était en fait, constituée que de 3 modules à savoir : la facturation, les consultations et la pharmacie. La nécessaire informatisation du système de gestion de toutes les structures de la CNPS implémentée par le top manager et la volonté continue d’amélioration, ont donc permis de revoir de fond en comble celui du CHE.

Aujourd’hui, SIGHO-2, un système de gestion innovant, semble être la réponse à un service de qualité et à l’immédiat à « l’hôpital de la Caisse » ; un système fiable également en matière de sécurisation des données. En plus des facilités qu’offrait déjà SIGHO-1, SIGHO-2 permet entre autres la réduction significative des délais de facturation des cessions ; 1mn en moyenne au lieu de 10 voire 15mn. Il est aussi efficace dans la maîtrise des comptes des tiers payant, la traçabilité de l’ensemble des opérations, la maîtrise des stocks de la pharmacie et le suivi de la production des praticiens.

Last modified onmercredi, 29 août 2018 09:17

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.