×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 982

Paiement anticipé des pensions : tout se passe bien

Alors que le délai du 20 décembre 2016 a été respecté par l’ensemble des centres de prévoyance sociale (Cps) à travers le territoire, nous revenons sur la mise en œuvre de cette instruction managériale à Bafia.

C’est un secret de polichinelle désormais. La CNPS a bien voulu procéder au paiement des pensions comptant pour le mois de décembre 2016 dès le 20 du mois, au lieu du 5 janvier 2017, comme prévu par la réglementation en vigueur. Un cadeau de noël à ses pensionnés déjà accueilli comme une très bonne nouvelle, avant son effectivité le jour-j.

Une descente au Cps de Bafia, nous a permis de toucher la réalité du doigt, pour se rendre à l’évidence que la structure, comme ses consœurs, a d’abord commencé par la préparation des paiements, tout en assurant le reporting quotidien de ses activités à sa direction régionale de rattachement.

Les opérations terminées, les pensionnés du Cps de Bafia sont devant les guichets de paiement depuis hier, 20 décembre 2016 pour percevoir leurs droits. Sur un ensemble de sept (07) établissements de microfinances (EMF) approvisionnés, six (06) étaient opérationnels. Plus de peur que de mal, puisque le quorum des partenaires a été atteint ce mercredi, avec l’opérationnalité du septième. Rappelons que la direction générale a pesé de tout son poids dans l’approvisionnement des établissements financiers à temps.

Au Cps de Bafia, comme dans les autres centres de la CNPS, l’on se réjouit du respect de ce délai ferme exigé par la haute hiérarchie et qui prouve à suffisance, la volonté manifeste de chaque structure extérieure d’appliquer fidèlement toute instruction managériale pour l’amélioration constante de la qualité de service à la CNPS. De l’avis des chefs des différents établissements financiers et les pensionnés eux-mêmes « les paiements se déroulent normalement, aucun désagrément n’est signalé ».

En félicitant ses collaborateurs pour l’objectif atteint, au retour d’une visite de contrôle, le chef de centre de Bafia, Tanyi Mbianyor Thomas Ebot a notamment déclaré : « C’est dans les centres que les grandes mesures et innovations prises par le directeur général, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, sont perceptibles par nos clients ».

Last modified onmardi, 28 août 2018 15:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.