×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 520

Centre hospitalier d'essos (che) : vers un partenariat avec une structure tunisienne

La visite d’une équipe de médecins tunisiens au Che mardi 9 juin 2015, augure d’un futur partenariat entre la formation hospitalière de la CNPS et le Centre hospitalier international Carthagène en Tunisie.

La délégation tunisienne, conduite par Dr Boubaker Zakhama, Pdg du Centre hospitalier international Carthagène, qui est arrivée au Cameroun dans le cadre des Journées professionnelles du secteur de la santé, s’est rendue au centre hospitalier d’Essos mardi 9 juin.

Ce n’est pas un hasard si elle a choisi de commencer sa tournée au Che, avant toutes les autres structures sanitaires du pays. Les nouvelles de la rénovation complète de son plateau technique, le recyclage permanent de ses praticiens, la modernisation du système de gestion et certaines prouesses techniques réalisées à l’instar de l’opération à ventre fermé ont fait le tour du monde. Au sein de la structure située à Yaoundé, montée Avenue Germaine au quartier Essos, l’équipe tunisienne a été accueillie par le directeur, Caroline Ejangue, et ses proches collaborateurs. La visite guidée qui a suivi, a permis de toucher du doigt le fonctionnement des services de pédiatrie, du laboratoire, de l’imagerie médicale, de gynécologie, de néonatalogie, de biologie moléculaire, d’orthopédie et des urgences notamment. Une présentation certes rapide, mais riche en termes d’échanges à l’issue de laquelle, Dr Boubaker Zakhama s’est dit « très émerveillé non seulement par la construction de l’hôpital, les services qui sont bien entretenus, mais aussi par le nombre des prestations au bénéfice des malades». C’est fort de ces bonnes impressions qu’il a déclaré : « Le centre hospitalier international Carthagène ouvrira très prochainement des ponts de collaboration avec le centre hospitalier d’Essos ».

Echanges cordiaux

Le centre hospitalier international Carthagène est un établissement de santé de haut standing, inauguré le 28 novembre 2014 et opérationnel depuis le 1er décembre suivant, se distingue par sa grande capacité d’accueil (250 lits) et par la répartition optimale de ses espaces d’exploration et de soins. Il se démarque par un plateau technique performant et innovant: un bloc opératoire central avec 11 salles d’opération et une stérilisation centrale conçue selon les normes internationales. Et un futur partenariat avec un hôpital d’un tel standing, c’est ce que souhaite vivement le directeur du Che. « Je suis honorée du choix de notre structure par le Pdg de Carthagène. La concrétisation d’un partenariat permettra aux patients du Che qui seront transférés au Centre hospitalier international Carthagène, de bénéficier d’une prise en charge par un plateau technique performant et répondant aux besoins de nombreuses spécialités médico-chirurgicales» a-t-elle déclaré, avant de prendre congés de ses visiteurs.

Last modified onjeudi, 23 août 2018 10:12

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.