Prévention des risques professionnels

“Il ne suffit pas de réparer lorsque l’accident est survenu ou la maladie. Il s’agit surtout de prévenir”.
 C’est le message du Directeur général à l’occasion du lancement du mois de la prévention sur le plateau de l’émission Actualités Hebdo le 4 avril 2021. Sensibiliser simultanément pendant un mois les patrons et leurs collaborateurs sur la prévention des risques professionnels, c’est la stratégie adoptée par la CNPS dans le cadre des activités préalables à la célébration, le 30 avril prochain, de la 25ème édition de la JAPRP sous le thème : « Impact du COVID 19 sur les activités de prévention des risques professionnels des organismes de santé et de sécurité au travail dans l’espace IAPRP ».

 Il s’agira principalement d’affiner les réflexions au cours du mois d’avril pour identifier et promouvoir les bonnes pratiques en matière de prévention des risques professionnels et des maladies professionnelles. L’objectif étant que les organismes de prévoyance sociale continuent à jouer efficacement leur rôle pour diminuer drastiquement le nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles (AT/MP) dans tous les secteurs d’activité.  En effet, bien qu’on observe une diminution du nombre d’AT/MP déclarés à la CNPS, le coût de réparation est quant à lui en constante augmentation. Au cours de l’exercice 2018, la CNPS a enregistré 1 318 AT/MP et a déboursé 1, 7 milliard de francs au titre de diverses réparations et paiement de rentes. En 2019 et en 2020, les d’AT/MP déclarés sont respectivement de 337 et 295, alors que les coûts de réparation se situent à près de 2 milliards de FCFA par année.

Ces chiffres démontrent que beaucoup peut être fait pour inverser la tendance. C’est pour cette raison que le Directeur général, invité de l’émission Actualité Hebdo sur la CRTV dimanche passé a rappelé: “Il ne suffit pas de réparer lorsque la maladie est survenue ou l’accident. Il s’agit surtout de prévenir c’est-à-dire de faire en sorte que ni la maladie, ni l’accident ne surviennent“. Pour ce faire, la CNPS “met un accent particulier sur la prévention et nous insistons sur cette prévention tout au long du mois d’avril de chaque année”, a précisé le top manager.

Pour tenir compte des mesures de protection contre le coronavirus, les activités du mois de la prévention sont redéployées sur les plateformes virtuelles interactives avec la création d’un groupe d’échanges WhatsApp dénommé Forum PRP & SST/CNPS et la tenue des réunions en visioconférence sur des plateformes dédiées à cet effet.


Print   Email