Coopération: CNPS-CVUC pour une meilleure couverture sociale des personnels des mairies et des communes

There is no translation available.

C’est l’objet de la convention de partenariat signée ce mercredi 02 juin 2021, entre la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale et les Communes et Villes Unies du Cameroun.

La salle du conseil d’administration de l'immeuble siège de la CNPS à Yaoundé, a servi de cadre à la signature d’une convention de partenariat entre la CNPS et les CVUC. Les documents paraphés ce mercredi par Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame et Augustin Tamba garantissent la couverture sociale des personnels et travailleurs dont l’activité gravite autour du processus de décentralisation initié par le Président de la République, son Excellence Paul BIYA.

De façon concrète, les deux institutions s’engagent à œuvrer conjointement dans le sens de la vulgarisation de la Sécurité sociale auprès des collectivités territoriales décentralisées.

La collaboration entre les deux institutions devra ainsi faciliter la vulgarisation des droits légitimes, la maitrise des formalités et procédures exigées par les textes en vigueur, autant que la vulgarisation des textes législatifs et réglementaires qui encadrent le système de sécurité sociale auprès de l’employé ou du personnel des collectivités territoriales décentralisées.

Bien plus, le partenariat CNPS-CVUC devrait permettre de vulgariser les obligations des employeurs et des assurés volontaires, mais aussi de faciliter l’échange des fichiers, documents et informations entre les collectivités territoriales décentralisées et les structures de rattachement de la CNPS.

Pour le top manager de la CNPS, l’offre de partenariat de l’association Communes et Villes Unies du Cameroun épouse bien les missions institutionnelles de l’organisme en charge de sécurité sociale. « La CNPS a toujours tendu la main aux employeurs en difficulté et particulièrement à ceux des collectivités territoriales décentralisées que sont les communes et communautés urbaines. Nous restons disponibles et prêts à accompagner les communes et communautés urbaines qui le souhaitent dans la gestion de leurs difficultés en vue de garantir le service des prestations sociales dues à leurs personnels et à leurs ayants droit pour peu que ces entités respectent leurs engagements vis-à-vis de l’organisme ».

Le président de l’association CVUC quant à lui a tenu à exprimer sa profonde gratitude à monsieur le Directeur Général de la CNPS. « je tiens à remercier le Directeur Général de la CNPS pour sa main tendue et pour les actions antérieures à cette convention de partenariat. Lesquelles actions ont pu faire bénéficier aux communes et villes en général et aux collectivités du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en particulier, des facilités de payement et des remises gracieuses de majoration et des pénalités de retard importantes. Il s’agit là d’actions concrètes d’accompagnement de la CNPS qui soulage considérablement le poids de la dette et qui donne un souffle nouveau à la trésorerie communale, utile à la réalisation des projets. Ceci dans le but d’améliorer les conditions et le cadre de vie des populations ».

Le partenariat de ce 02 juin rentre dans la continuité de l’action de la CNPS en faveur des collectivités territoriales décentralisées. « En effet, plus de la moitié des 380 communes et communautés urbaines du Cameroun ont déjà bénéficié des facilités de paiement octroyées par l’organisme. La CNPS accorde également un moratoire et un échelonnement sur une durée relativement longue aux communes pour alléger le poids de leurs trésoreries. Avec la convention actuelle, nous allons non seulement consolider ces dispositifs mais surtout les amplifier. » explique le Directeur Général.

Un certificat de satisfaction a été délivré au Directeur Général de la CNPS pour ses diverses facilitations vis-à-vis des collectivités territoriales décentralisées.

Le présent partenariat entre la CNPS et les CVUC, devra donc profiter à l’ensemble des travailleurs des mairies et des communes du Cameroun. Quoi de plus beau pour une meilleure couverture sociale au Cameroun.