Comment réinventer la prévention pour la rendre résiliente y compris en temps de crise ?

There is no translation available.

Cette question était au cœur des échanges ce 28 avril 2021, dans le cadre de la célébration conjointe de la 25ème Journée africaine de la prévention des risques professionnels (JAPRP) et de la 19ème Journée mondiale de santé et sécurité au travail (JMSST).

C’est à travers un webinaire que les acteurs nationaux de la sécurité et de la santé au travail ont co-célébré la JAPRP et la JMSST, placées sous les thèmes respectifs: « Impact de la COVID 19 sur les activités de prévention des risques professionnels des organismes nationaux de santé et de sécurité au travail dans l’espace IAPRP» et « Anticiper, se préparer et répondre aux crises - investir maintenant dans des systèmes de SST résilients». Une assise virtuelle avec plus de 55 participants, ponctuée par 4 interventions sur les thèmes suscités.

En effet, la solidité des Systèmes nationaux de réponse aux crises ont été mises à mal dans le monde entier par la pandémie de Covid-19. Dans les entreprises, le bilan sur l’efficacité de la série des mesures développées en urgences pour lutter contre le Coronavirus s’est avéré moyen, en l’absence des systèmes de management de Santé et sécurité au travail (SST) propres à chaque à chaque entreprise, avec pour corolaire le ralentissement des activités de prévention.

Ainsi, pour le Dr. Arlette Bwaka, experte nationale en Droit international du travail, représentante du BIT « la nécessité s’impose pour les gouvernements de renforcerles politiques et les cadres réglementaires nationaux lire la suite

Last modified onTuesday, 04 May 2021 16:07

1 comment

  • gilou djemba
    gilou djemba Wednesday, 05 May 2021 13:45 Comment Link

    En matière de prévoyance, vous n'avez rien à réinventer. Mais simplement, à voir ce que font les meilleurs, à leurs assurés, comme au gabon, le Sénégal, le Mali.
    Procédez donc au recouvrement des nombreuses de cotisations auprès des employeurs qui emploient du monde sans verser la moindre cotisation patronale.
    Ceci constitue un crime à trois tiroirs:
    1- Ils volent leur salarié
    2-Ils volent l'état
    3-Ils mettent en danger la vie des salariés qui méritent une retraite, pour avoir travaillé
    4-Ceci décrédibilise la cnsp; pcq les patrons parlent de ce partenariat, qui n'est pas à votre avantage.
    Ce laxisme vous rend complice de ces détournements, et de la misère de tous ces employés qui, un jour, se rendent compte qu'ils n'ont pas droit à leurs allocations familiales, ou à leur pension de retraite. A un moment de leur vie où ils ne peuvent même plus travailler. Le bonheur de ça!
    De deux, faites de vos locaux, un lieu d'accueil citoyen. On ne vient pas à la cnps, quand tout va bien. Donc, concevez que vous recevez des concitoyens tressés, malades de leurs finances, qui attendent de vous, la solution à leur problème.
    Que leur présence chez vous semble vous déranger au point qu'il faille vous faire faire votre travail, n'est pas humain, et va à l'encontre de toute déontologie et des slogans humanitaires dont vous couvrez vos publications. Sauf si par erreur, vous aviez oublié de le mentionner.
    Ne l'oubliez pas: ceux que vous traitez comme des mendiants aujourd'hui, sont des anciens travailleurs ont rempli les caisses qui font de vous, les gros salaires que vous êtes.
    Soyez-leur (un peu) reconnaissants.
    N'oubliez pas que demain n'est jamais bien loin. Peut-être, une fois ce moment venu, vous n'aurez plus un seul collègue en service.
    Le temps de vous rendre compte que:
    1-La terre est ronde.
    2-Pire, elle tourne.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.