lien facebook


lien twitter

Bon à savoir
Suivez-nous désormais sur facebook.com/CNPS (Cliquez sur "J'aime") et sur Twitter: @CnpsCameroun
Nous vous assurons un service gratuit et de qualité au quotidien
Le service est gratuit à la CNPS, dénoncez tout acte de corruption!
Touchez désormais votre pension, dès le mois suivant votre départ à la retraite!
38 centres de prévoyance sociale à travers le territoire camerounais
Souscrivez à l'assurance volontaire dans le centre de prévoyance sociale le plus proche
Avec la carte bancaire prépayée, touchez votre pension quand vous voulez!
Imprimer
PDF

Action sociale : Priorité aux populations vulnérables

Écrit par thomas.tang on .

caedLa renommée et la responsabilité sociétale de la CNPS sont établies. L’entreprise oriente, depuis 2008, 90 % de son action sociale vers les populations défavorisées.

Bien entendu, la mission première de la CNPS est d’assurer, dans le cadre de la politique gouvernementale en matière de sécurité sociale, le service des diverses prestations prévues par la législation de protection sociale et familiale du Cameroun, le Top management de l’organisme n’a jamais perdu de vue la mise en œuvre d’une action sociale et sanitaire…modeste, mais efficace et orientée prioritairement vers les plus fragiles ; vers les populations vulnérables et nécessiteuses.

Cliché n° 1, Mémé, une localité située dans l'arrondissement de Mora, département du Mayo-Sava, à l’Extrême-Nord du Cameroun. Depuis quelques années, l’on y observe un accroissement du nombre de jeunes orphelins. Cela à cause des exactions des terroristes de Boko Haram. Le tableau des images choquantes est triste : parents mutilés, orphelins, jeunes filles violées pour certaines et, pour d’autres, retrouvées après avoir été enlevées… Tous ou presque, ont trouvé refuge à Mémé.

C’est la raison pour laquelle le délégué exécutif de l'association Action pour la paix et le développement communautaire (APD) a sollicité le directeur général de la CNPS pour un soutien matériel. L’association a demandé des fournitures scolaires, en vue de la mise en œuvre du projet de scolarisation des orphelins victimes de guerre de Mémé. L’objectif du projet est de scolariser et d'accompagner 124 jeunes orphelins âgés entre 05 à 17 ans, victimes des effets de la guerre contre la secte terroriste Boko Haram et qui, malgré tout, souhaitent retourner à l'école dès la rentrée scolaire 2017-2018 prévue le 04 septembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national.


Le directeur général a logiquement marqué son accord pour un appui de l’organisme à cette association. La somme de somme de 600 000 francs CFA (six cent mille) sera débloquée pour l’acquisition des fournitures scolaires (cahiers, cartables, stylos Bic, ardoises, gourdes, crayons, craies, gommes, crayons de couleurs), au profit de cette association.

Cliché n° 2, la demande introduite par Sœur Delphine Ongono. La religieuse a sollicité le directeur général pour un appui financier destiné au payement de la scolarité des orphelins dont elle a la charge.

L'année scolaire dernière déjà, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame avait marqué son accord pour le payement en totalité, de la scolarité de 7 de ces enfants orphelins, lesquels ont obtenu des résultats satisfaisants : un probatoire A4 Espagnol, un probatoire Economie sociale et familiale, admissions en classes de CE2, CM1, 5ème , 4ème et 1erD.

Pour le compte de l’année scolaire 2017-2018 qui commence, Sœur Delphine Ongono, tenant compte de la promesse du directeur général de la CNPS à savoir, renouveler son aide chaque année jusqu'à l'obtention du baccalauréat, a de nouveau sollicité le soutien de la CNPS pour la même cause. Cette fois, le nombre d’enfants à prendre en charge est passé de 7 à 9. Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame a donc marqué son accord pour une aide financière d’un montant de 1 864 048 francs CFA, destiné au payement de la scolarité de ces enfants.

Les raisons de cette orientation de la politique sociale de la CNPS sont également connues. Elles tiennent à l’altruisme et à l’humanisme d’un homme qui, par la volonté de Dieu et par la force des choses, se trouve être à la tête d’un organisme de sécurité sociale. Certes, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame n’a pas, loin s’en faut, la prétention de soulager toutes les souffrances des Camerounaises et des Camerounais qui sollicitent le soutien de la CNPS mais, les nombreux demandeurs qui se bousculent aux portes savent très bien que par habitude, le directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale est sensible à la cause des veuves, des orphelins et des malades.

C’est la raison pour laquelle il n’hésite pas un seul instant à marquer son accord pour un soutien aux personnes en difficulté. Et les dernières décisions prises le 30 août 2017 en faveur de deux structures qui encadrent des personnes fragiles indiquent à suffire, que la politique et l’orientation de l’action sociale de la CNPS n’ont pas changé.

VISITEURS

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday789
mod_vvisit_counterYesterday6727
mod_vvisit_counterThis week789
mod_vvisit_counterLast week73117
mod_vvisit_counterThis month180040
mod_vvisit_counterLast month291893
mod_vvisit_counterAll days6217277

PUBLICITE

votre-pub-ici-cnps ok