lien facebook


lien twitter

Bon à savoir
Suivez-nous désormais sur facebook.com/CNPS (Cliquez sur "J'aime") et sur Twitter: @CnpsCameroun
Nous vous assurons un service gratuit et de qualité au quotidien
Le service est gratuit à la CNPS, dénoncez tout acte de corruption!
Touchez désormais votre pension, dès le mois suivant votre départ à la retraite!
38 centres de prévoyance sociale à travers le territoire camerounais
Souscrivez à l'assurance volontaire dans le centre de prévoyance sociale le plus proche
Avec la carte bancaire prépayée, touchez votre pension quand vous voulez!
Imprimer
PDF

Simplification des procédures : Il ne faut pas trahir la vision managériale !

Écrit par Administrator on .

dgmaoDepuis quelques jours, des sons de cloche dissonants sont perçus ça et là, qui relèvent soi-disant, l’inapplicabilité de la note de service portant simplification de la constitution des dossiers d'ouverture et de maintien de droits des assurés sociaux à la CNPS. Haro sur le baudet, la note est claire, limpide et d’application immédiate !

« J'ai le respectueux honneur de venir très humblement auprès de votre bienveillante personnalité vous faire part des difficultés que je rencontre dans l'application de la note de service n° 251/17/DG/CNPS du 18 juillet 2017 portant simplification de la constitution des dossiers d'ouverture et de maintien de droits des assurés sociaux à la CNPS ». La phrase était devenue une véritable rengaine, distillée par plusieurs responsables des services du Bureau total de plusieurs centres de prévoyance sociale. Une quasi jérémiade dirimante à la mise en œuvre totale et complète de la vision managériale en matière de qualité de service offert par la CNPS à ses assurés sociaux. Une situation d’autant plus inquiétante qu’elle a semblé rencontrer une oreille… attentive pour ne pas dire, un soutien… compréhensible de certains responsables, jusqu’à des niveaux les plus insoupçonnés ! Le DG vient de siffler la fin de la récréation en faisant un rappel à l’ordre.

Depuis quelques jours en effet, l’on assiste à un foisonnement de mails qui déferlent dans la messagerie interne de l’organisme, faisant état de « certaines difficultés liées à l'application de la note n° 251/17/DG du 18 juillet 2017 ». Cependant que d’autres soulignent carrément son « inapplication » ! Le problème, la note de service « parle d'une nouvelle pièce qui est l'attestation de non perception des allocations familiales à réclamer dorénavant à nos clients dans la composition des dossiers de demande d'allocations familiales ». Certains responsables de la CNPS disent ne pas savoir exactement « vers quelle administration  nos clients sont orientés pour l'acquérir ? ».

Pourtant, dans le même temps au centre de prévoyance sociale de Foumban par exemple, les responsables assurent leur hiérarchie de « l'entière application de la note de service (…) qui reçoit la satisfaction [des] clients, facilitant ainsi les procédures en interne et la diligence dans le traitement des dossiers ». On est là face à deux clichés diamétralement opposés, qui peuvent donner l’impression d’un imbroglio dans l’application d’une note de service claire, limpide et dont le caractère révolutionnaire n’est plus à démontrer.

S’agissant des indemnités journalières de congé de maternité par exemple, le nombre de pièces exigées est passé de 10 à 4 ; tendance baissière observée également dans la constitution des dossiers de demande ou de maintien d’allocations familiales dont les pièces constitutives du dossier sont passées de 15 à 8.

En ce qui concerne les demandes de pension de vieillesse normale, le dossier ne comprendra plus que 4 pièces sur 10 exigées avant. Les demandes d’allocation d’incapacité qui comprenaient 9 pièces, n’en comptent plus que 5 !

Globalement, c’est 84 pièces qui ont été écartées de la constitution des dossiers d'ouverture et de maintien de droits des assurés sociaux à la CNPS, sur 198. On ne l’avait jamais vu depuis 40 ans ! « L'esprit de la note, rappelle alors le DG, est que tout document qui n'apportait pas de valeur ajoutée au contrôle de nos services est sans objet et toute information qui pourrait être aisément vérifiée par nos services est donnée par le requérant "sur l'honneur" ». 

Le directeur général ne pouvait par conséquent rester indifférent face à l’incompréhensible cacophonie qui semblait s’installer dans les structures opérationnelles. Celles-là même qui sont appelées à mettre en musique cette grande avancée qui, forcément, s’inscrira en lettres d’or dans les anales de l’histoire de la CNPS. « Je note, écrit le DG, un remue-ménage inhabituel de certains responsables depuis la signature de la note en question, qui me donne des signes d'inquiétude parce que traduisant un état d'esprit que je croyais dépassé ». Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame signifie son grand étonnement de ce que certains personnels de la CNPS avouent n’avoir pas encore embarqué dans le train de la modernisation et de la qualité de service ; train pourtant parti de la gare… en avril 2008 ! Une attitude qui peut, sans extrapolation aucune, s’apparenter à de la trahison et à la déloyauté, au même titre que celle plus ou moins passive observée ces derniers temps où le management de la CNPS fait face à l’activisme nocif des contempteurs aux visées inavouées. Mais, là n’est pas le propos.

Toujours est-il que le patron de la CNPS se trouve dans l’obligation de rappeler aujourd’hui encore, non sans fermenté à l’intention de ceux qui avaient tendance à l’oublier, que « la seule vision à considérer, celle que je persiste à moduler depuis mon arrivée à la CNPS, est celle de la simplification des procédures et de la facilitation de la vie de nos clients ». Le DG le dit avec emphase, « il est inapproprié de proclamer que la note n'est pas applicable et de réclamer ou demander mille réunions de la terre entière, au prétexte que l'une des pièces demandées ne serait pas produite par l'administration ». Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame relève qu’« une lecture plus attentive et compatible avec la vision managériale ferait constater qu'il s'agit simplement d'une erreur de dénomination, et qu'au lieu "d'attestation de non perception..." il suffirait de lire "attestation sur l'honneur de non perception..." ».

Le directeur général avoue être encore profondément et doublement inquiet : « J'ai noté que peu de responsables de terrain et même de la direction générale ont apprécié à leur juste mesure ce qui est pourtant une avancée très importante dans le processus de simplification des procédures à l'égard de nos clients, alors qu'il s'agit de notre devoir ultime ». En plus, « peu encore ont lu le texte dans son esprit, n'y recherchant que le détail à exciper pour en retarder l'application immédiate ».

Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame saisit donc l’occasion pour réitérer à l’intention de ses collaborateurs que « la mission de la CNPS ne peut être valablement et utilement assumée que si ses responsables et tous ceux qui y exercent se mettent dans la seule posture acceptable, celle de servir les autres, et en tout temps ». Et le DG de poursuivre sous forme d’ultime exhortation : « Les évolutions technologiques et environnementales induisent de notre part un éveil permanent pour s'adapter constamment et garantir le meilleur service du moment à nos assurés sociaux, nos véritables patrons ».

Nul ne peut arrêter le progrès. A bon entendeur…

 

VISITEURS

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday774
mod_vvisit_counterYesterday7639
mod_vvisit_counterThis week43336
mod_vvisit_counterLast week65813
mod_vvisit_counterThis month181478
mod_vvisit_counterLast month214498
mod_vvisit_counterAll days5680352

PUBLICITE

votre-pub-ici-cnps ok