lien facebook


lien twitter

Bon à savoir
Suivez-nous désormais sur facebook.com/CNPS (Cliquez sur "J'aime") et sur Twitter: @CnpsCameroun
Nous vous assurons un service gratuit et de qualité au quotidien
Le service est gratuit à la CNPS, dénoncez tout acte de corruption!
Touchez désormais votre pension, dès le mois suivant votre départ à la retraite!
38 centres de prévoyance sociale à travers le territoire camerounais
Souscrivez à l'assurance volontaire dans le centre de prévoyance sociale le plus proche
Avec la carte bancaire prépayée, touchez votre pension quand vous voulez!
Imprimer
PDF

Célébration des 50 ans de la CNPS : Une affaire de privilégiés

Écrit par thomas.tang on .

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

506C’est l’une des nombreuses et pertinentes déclarations faites à ses collaborateurs, ce lundi 12 juin 2017, par le DG Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, pendant les conférences scientifiques organisées en visio-conférence avec les structures extérieures.

Le ton avait déjà été donné par le directeur général, le 1er mai dernier. La célébration du cinquantenaire de la CNPS sera, au-delà des éventuelles agapes, « un moment de réflexion sur le chemin parcouru et de projection sur l’avenir », comme réitéré à l’ouverture des conférences scientifiques organisées en ce lundi 12 juin 2017, jour d’anniversaire.

Au cours d’une conférence du lundi (CDL) bilingue organisée dans la salle des conférences du centre de prévoyance sociale de Yaoundé-indépendance et en visioconférence dans les chefs-lieux des autres directions régionales (Bamenda, Douala-Bonanjo et Garoua), les personnels des quatre coins du pays ont eu du temps de parole sur les quatre thèmes choisis. Avec « beaucoup de profondeur et de sérieux dans les discussions » comme orienté par le top-manager.

Pour le premier thème « les enjeux de l’évasion sociale », plusieurs tares ont été diagnostiquées chez les employeurs : minoration des cotisations dues, dissimulation des effectifs employés et même de l’activité de l’employeur... Pour y remédier, la CNPS a initié des bonnes pratiques à généraliser telles : l’organisation de contrôles inopinés de nuit et le weekend, l’accentuation de partenariats avec les administrations publiques pour un croisement d’informations. Le DG est allé plus loin, demandant aux contrôleurs de maîtriser non seulement la législation en vigueur, mais aussi les processus de travail par domaine d’activité. L’évasion sociale a des conséquences malheureuses que ce soit pour les bénéficiaires que pour le système de sécurité sociale et l’économie. C’est pourquoi, pour Noël Alain Olivier Mekulu : « Nous devons anticiper pour tendre à la diminuer significativement. C’est un combat d’aujourd’hui, parce que demain, il sera certainement tard ».

 

508

A propos du défi de la qualité des services, de nouvelles bonnes pratiques ont été expérimentées avec succès pour régler des situations complexes. Outre l’organisation de séminaires de renforcement des capacités et les réformes technologiques mises sur pied au profit des utilisateurs et des clients, les zones enclavées n’ont pas été en reste. C’est ainsi qu’à Banyo, des techniciens s’exprimant en langues locales ont été affectés au bureau total pour faciliter la communication, tandis que les employeurs sont formés pour une meilleure utilisation de la télé déclaration. Il a également été constaté qu’il n’est pas aisé pour tous de suivre le rythme de la révolution informatique. Le DG en profité pour rappeler que « la qualité de service est ce qui justifie notre existence. C’est ce qui doit identifier la CNPS. C’est l’ADN de la CNPS » avant de conclure : « Quels que soient les textes, il nous faut maintenir la qualité de service ».

La responsabilité sociale de la CNPS, au-delà de ses missions institutionnelles a également été scrutée. Il ressort qu’elle y est appliquée, notamment avec l’obligation aux prestataires du respect des normes RSE et HQSE, le recrutement par la CNPS d’au moins trois personnes vulnérables ou à mobilité réduite par an, ou encore l’octroi des 90% des aides aux personnes vulnérables et nécessiteuses.

Concernant enfin la culture d’entreprise, il a été constaté qu’elle fait progressivement son nid au sein de l’organisme. D’où l’invitation du top-manager à plus d’implication pour tous car, a-t-il dit : « C’est un privilège d’être des acteurs du cinquantenaire de la CNPS ». S’exprimant sur le principe des conférences scientifiques, le DGA, Lysette Ngatchou a rappelé que « la parole a été donnée aux personnels, artisans de l’activité de l’organisme au quotidien », tout en souhaitant que « les recommandations soient transformées en actions concrètes, puis en résultats ».

502

Le mot de la fin est revenu tout naturellement au DG Mekulu, après près de quatre heures et demie d’échanges fructueux : « C’est le destin qui nous a placé ici. Nous devons donc bâtir et consolider des résultats significatifs pour les générations futures ! ». Et d’ajouter : « Tout le monde doit rechercher le même intérêt : produire la meilleure qualité de service. La bataille est d’innover, d’être performants ensemble. Ainsi, nous serons des prophètes de la qualité du service, c’est-à-dire, des serviteurs de nos clients, des populations, du Cameroun et de nous-mêmes ! »

VISITEURS

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday804
mod_vvisit_counterYesterday7639
mod_vvisit_counterThis week43366
mod_vvisit_counterLast week65813
mod_vvisit_counterThis month181508
mod_vvisit_counterLast month214498
mod_vvisit_counterAll days5680382

PUBLICITE

votre-pub-ici-cnps ok