lien facebook


lien twitter

Bon à savoir
Suivez-nous désormais sur facebook.com/CNPS (Cliquez sur "J'aime") et sur Twitter: @CnpsCameroun
Nous vous assurons un service gratuit et de qualité au quotidien
Le service est gratuit à la CNPS, dénoncez tout acte de corruption!
Touchez désormais votre pension, dès le mois suivant votre départ à la retraite!
38 centres de prévoyance sociale à travers le territoire camerounais
Souscrivez à l'assurance volontaire dans le centre de prévoyance sociale le plus proche
Avec la carte bancaire prépayée, touchez votre pension quand vous voulez!
Imprimer
PDF

Qualité du service à la CNPS : la biométrie met fin à l'identification par la photographie

Écrit par Administrator on .

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

biometrieokDans le cadre de la dématérialisation complète du contrôle physique, la CNPS expérimente depuis quelque temps l’utilisation de la technique de la biométrie, pour l’identification et l’authentification des bénéficiaires de prestations viagères. Cette innovation pilotée par la présidente du Comité des projets a été mise en œuvre avec succès au Cps de Yaoundé-Indépendance.

Chaque année, les pensionnés et crédirentiers sont attendus dans leurs centres de prévoyance sociale respectifs de rattachement, pour déposer les pièces de maintien de droits. C’est la preuve qu’ils sont toujours en vie, afin de permettre à la CNPS de procéder au paiement de leur pension ou de leur rente. Tous ceux qui n’accomplissent pas ce devoir voient le virement de leur prestation suspendue à l’échéance prochaine. Cette activité est manuelle et pénible pour les personnes du troisième âge qui, parfois, attendent longtemps en période d’affluence pour s’affranchir de ce devoir.

C’est donc pour alléger la souffrance des pensionnés et crédirentiers lors de cette formalité annuelle, que la CNPS s’oriente vers la solution biométrique en se dotant d’un dispositif de reconnaissance d’empreintes digitales par lequel lesdits bénéficiaires pourront renouveler leurs droits sans difficulté. Les terminaux biométriques en cours d’installation dans tous les centres de prévoyance sociale (Cps) disposent du logiciel SAP-CNPS (Système d’authentification des pensionnés de la CNPS). Ils sont reliés au serveur central des applications métiers de l’organisme.

Sur le plan opérationnel, tout commence par un prélèvement des empreintes digitales du bénéficiaire dans le cadre de l’enrôlement biométrique, pour garantir sa reconnaissance au moment du dépôt des pièces périodiques. A cet effet, chaque bénéficiaire se fait enregistrer : nom, photo et autres renseignements utiles ; il est ensuite invité à poser deux doigts sur le capteur d’empreintes digitales, l’un après l’autre. L’enrôlement biométrique se fait une seule fois et c’est la phase qui demande un peu plus de temps au bénéficiaire. Le but est de constituer une base de données informatiques des empreintes.

Le déploiement du nouveau système conduit à l’amélioration du processus d’identification des bénéficiaires de prestations viagères. Chaque bénéficiaire enrôlé est désormais apte à faire une preuve de vie à l’aide de ses empreintes. Ainsi, au terme du projet, chaque année au moment du dépôt des pièces de maintien de droits, le bénéficiaire n’aura plus qu’à se diriger dans un centre de prévoyance sociale de son choix et de poser un des doigts enrôlés sur le terminal de reconnaissance biométrique disponible. Le terminal reconnaîtra les empreintes et validera automatiquement le contrôle physique du bénéficiaire par un message de succès qui s’affiche sur l’écran d’ordinateur.

sap

Fiabilité, transparence et rapidité sont donc les principales caractéristiques de ce nouveau système qui « assure une meilleure transparence dans la gestion du contrôle physique des bénéficiaires et fiabilise par la même occasion les procédures y afférentes », relève la présidente du comité des projets de la CNPS, Hortense Asim Abisone. Ce système qui permettra à long terme de faire face à la fraude sociale consécutive au vol d'identité, offre également un avantage significatif en termes de gain de temps pour le pensionné ou le crédirentier. En fait, la biométrie permet désormais à la CNPS de s’assurer que les bénéficiaires qui perçoivent la pension ou la rente, sont toujours en droit de justifier cette qualité.

VISITEURS

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday691
mod_vvisit_counterYesterday6727
mod_vvisit_counterThis week691
mod_vvisit_counterLast week73117
mod_vvisit_counterThis month179942
mod_vvisit_counterLast month291893
mod_vvisit_counterAll days6217179

PUBLICITE

votre-pub-ici-cnps ok