Cooperation: CNPS/Atlantique Assurances partenaires

La convention de collaboration a été signée ce jeudi, 18 novembre 2021 dans la salle du conseil d’administration de l’immeuble siège de la CNPS.

Une lueur d’espoir de plus s’est levée sur les travailleurs du secteur informel, après l’assurance volontaire. La CNPS et la société Atlantique Assurances Cameroun IARDT ont décidé de faire œuvre commune, en paraphant la convention de partenariat relative à l’assurance santé des assurés volontaires gérés par la CNPS. En effet comme l’indique le Dg de l’organisme de protection sociale : « La nature des activités de la population cible les expose à une forme de précarité, due surtout à une insuffisance d’encadrement. Et c’est à l’appel à l’amélioration de cet encadrement que nous voulons répondre, afin de protéger ces éléments du corps social qui apportent tant de services aux Camerounais ».

 

C’est dans le prolongement de cette réflexion qu’est née l’initiative du partenariat qui s'inscrit non seulement dans le cadre de l'amélioration des prestations liées à l'assurance volontaire, mais qui vise également à faciliter l’accès aux soins de santé de qualité aux assurés, à travers l’offre préférentielle d’assurance « ASSURTOUS SANTE » mise sur pied par la compagnie d’assurance.

Il s’agit d’un package de prestations de santé adapté aux besoins et aux spécificités de la situation essentiellement précaire et vulnérable des travailleurs du secteur informel, pour améliorer leur condition de vie. « Suite à ce partenariat, les assurés volontaires, pourront bénéficier d’une réduction très importante sur la prime de leur police d’assurance maladie digitale CNPS Santé, au sein de nos agences, ainsi que toutes les agences CNPS dans l’étendue du territoire national », précise Norbert Ngniwake, Directeur général d’Atlantique assurances. Cette offre de santé est autant ouverte aux enfants des assurés volontaires âgés de vingt-un (21) ans au plus, à condition d’être à jour de leurs cotisations sociales à la CNPS.

Une initiative que les acteurs du secteur informel présents à la cérémonie qui s’est tenue en viso conférence dans les villes de Douala et Yaoundé, ont applaudi des deux mains, à en croire la présidente de l’association des Bayam selam du Cameroun (ASBY) : « Nous apprécions ce que fait le DG de la CNPS pour les personnes socialement vulnérables. Le problème du petit peuple c’est que nous vivons au jour le jour et nous sommes obligés de sortir tous les matins de lundi à dimanche. Et lorsque nous sommes malades, il n’est pas évident pour nous avec nos petits moyens d’aller même à la pharmacie. La santé est une priorité dans la vie, comme l’a précisé le DG et nous pensons que ce partenariat doit atteindre la cible ».

Et pour ajouter de l’eau au moulin de Marie Mballa Biloa, le représentant du Syndicat des motos taximen du Cameroun poursuit : « Nous attendions ce jour et nous sommes fiers du DG de la CNPS, nous lui disons merci. Nous espérons vraiment que la CNPS sera une balance qui va porter ce projet. Vous savez que le moto taximan travaille dans la rue et est vraiment exposé aux maladies. Avec une telle convention, nous promettons à la CNPS que nous viendrons massivement nous affilier et payer nos cotisations sociales ».

Pour terminer, le top manager des lieux après avoir rappelé que ce partenariat répond à l’appel du chef de l’Etat, du gouvernement, a émis le vœu de voir cette collaboration tenir la promesse des fleurs : « J’attends des résultats explosifs dans les prochaines semaines, prochains mois. J’invite instamment nos partenaires à faire large diffusion de ce produit qui sera disponible auprès de nos adhérents, afin qu’ils ne soient plus seuls, comme le dit notre devise, you will never live alone ».


Imprimer   Courriel